* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Fable de Adrienne Young

 

 

 

 

Aventure - Young Adult

368 pages

Parution : le 1er septembre 2020

Editions WEDNESDAY BOOKS

 

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Il se pourrait que ce soit la couverture qui m'ait donner terriblement envie de me plonger dans cette nouvelle lecture VO. Je suis toujours aussi faible. Et puis cette promesse de sombre aventure en mer me tentait énormément. Finalement, ce livre s'est retrouvé au pied du sapin à Noël et j'étais plus que ravie. Parce que oui, il est vraiment beau ce roman. Et parce que j'ai pu profiter d'une super lecture commune avec les copines pour me lancer sans plus tarder.

 

De quoi ça parle ? Fable a été abandonnée par son père sur Jeval, la tristement célèbre île de voleurs et de brigands. Elle n'avait que quatorze ans. Depuis, elle tente de survivre seule et d'économiser suffisamment d'argent pour quitter l'île et retrouver Saint, son père. Ce qu'elle fera en rejoignant précipitamment le petit équipage du Marigold...

 

On ne sait pas trop ce qui attend Fable, en particulier parce que son cher papa n'a pas l'air très commode mais aussi parce qu'il y a des éléments dont on n'a pas connaissance. Chaque chose en son temps, l'auteure nous décrit d'abord un monde assez sombre, cruel, et au passage tout ce qui touche au commerce de pierres précieuses. Commerce au cœur même de l'intrigue.

 

Bon, ce premier tome n'est pas parfait. Notamment à cause de la lenteur du récit. Ça manquait parfois de dynamisme. Mais les personnages étaient vraiment intéressants, j'ai aimé le cadre et j'ai eu la plupart des réponses à mes questions. Le plus compliqué a finalement été de me familiariser au vocabulaire maritime anglais. Je n'étais pas du tout au point et les termes sont bien spécifiques, surtout en début de lecture. J'ai surmonté ça et je suis quand même un peu fière (merci les filles de m'avoir motivée). En bref, c'était une lecture sympathique, dont je lirai la suite (elle sort bientôt !) pour avoir les toutes dernières réponses...

 

 

 

 

".. Night fell over the sea, painting the Marigold black except for the white sails stretched against the dark, clouded sky. The stars and moon hid, giving no sign of where the sea ended and the sky began, and I liked the feeling. Like we were floating in the air... "

 

 

 

 

 

 

"... But that was one of Saint’s rules.

Nothing is free.

He wasn’t just talking about food or passage or the clothes on your back. He was talking about respect. Safety. Protection. They were things no one owed you.

And one way or another, you always paid... "

 

 

 

 

 

 



11/03/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 145 autres membres