* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Génération K de Marine Carteron (Tome 3)

   

 

 

 

 

(Tome 3/3)

Fantastique - Science Fiction

370 pages

Parution : le 4 octobre 2017

Editions ROUERGUE

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Affaiblis, toujours traqués, Kassandre, Georges et Enki, les derniers Génophores, n'ont jamais eu autant d'ennemis. Le temps est venu de s'unir et de faire front : anciens adversaires et nouvelles recrues viennent grossir leur rang pour ce qui sera leur dernière bataille. Avec ce dernier tome de la trilogie Génération K. Marine Carteron porte un dernier coup puissant à notre imagination et nous plonge dans un monde au bord du gouffre.

 

 

 

 

L'avis de *Jim* 20 ans, rêveur et mangeur de papier

 

 

Le monde va de plus en plus mal et le Maître, de retour pour de bon, est en colère. Décimant la population, les terribles expériences scientifiques des hommes les ont conduit droit à la catastrophe. Le virus s'est propagé plus qu'il ne le fallait, l'antidote se fait attendre, et la fin est proche. Après avoir vécu des épreuves terribles, Kassandre, Georges et Enki, les trois Génophores, représentent le tout dernier espoir...

  

Ce tome final, très attendu, se révèle très vite bien différent des deux précédents puisque le Maître, le Créateur, est ici un personnage à part entière. Plus présent que jamais, il vient terrifier ceux qui ont l'audace de croiser sa route. L'auteure en avait fait une entité bien mystérieuse et j'attendais sa venue avec une grande impatience. En fait, je l'attendais autant que je la craignais parce qu'on sait bien que sa présence est mauvais signe. Quelle décision va t-il prendre? Laissera t-il une dernière chance à l'Humanité? 

 

Je n'ai eu aucun mal à me replonger dans les aventures de nos trois Génophores et j'avais hâte de découvrir où elles les mèneraient. Ils ont besoin d'aide, ils ont besoin de se faire entendre. Et après les évènements du second tome, une question persiste. Vont-ils devoir faire de nouveaux sacrifices pour sauver le monde?

 

Dans ce tome final, nous continuons à découvrir les Génophores et leurs différents pouvoirs. L'auteure en profite pour continuer à exploiter le passé de chacun et le tout début de leur histoire qui remonte à des millénaires. C'est fascinant et on se laisse porter avec facilité par les explications et les révélations coups de poing. On réalise alors que les personnages du tout début de l'aventure ont bien changé. Ce sont désormais des jeunes personnages qui ne veulent plus fuir, qui ne veulent plus se cacher mais agir. En unissant leurs forces, ils deviennent trois héros remarquables. Ils ont la solution, ils SONT la solution pour sauver l'humanité. Mais seront-ils assez forts face au Maître?

 

Verdict : Le dénouement a été à la hauteur de mes attentes. Et plus encore, il se veut palpitant, explosif. Si le deuxième tome était déjà plus sombre que le premier, ce dernier est encore un cran au dessus. Plus sombre. Plus destructeur aussi. La fin du monde approche et on ne sait pas à quoi elle ressemblera exactement tant qu'on n'a pas tourné la toute dernière page. La lecture est plus captivante que jamais et il est difficile de s'en défaire. Cette trilogie est une réussite. (Pour les fans de l'autre trilogie de l'auteure Les Autodafeurs, sachez qu'il y a aussi un petit clin d'œil en fin de roman, que vous risquez fortement d'apprécier!)

 
 
 
 
 
 
 

« Je suis un sang modifié par une pluie d’atomes, né de l’explosion du temps et reconditionné autour d’une unique pensée : mener à bien une mission dont j’ai tout oublié.

Je suis une naissance issue d’une extinction.

Je suis né de la mort, à l’origine de la vie.

Je suis l’Incréé, le Créateur, le Destructeur.

Mais je suis aussi bien plus et bien moins que cela. »

 

 

 

 

 

 

« Depuis que la bulle noire s’est mise à chanter, la terre gronde. Quelque chose d’effrayant, d’inéluctable se met en place.

Une force que je ne connais pas et contre laquelle je ne sais pas quoi faire est en train de se réveiller. »

 

 

 

 

 

 

«  Tu es l’enfant d’une femme,

et le fils d’un homme,

et le frère de ton frère,

et le père des hommes.

Tu es la mémoire de ce qui a été

Et qui a disparu

tu es la source de ce qui est advenu

et de ce qu’il adviendra

Tu es le chant de tous les possibles

le juge de l’homme et le seul accusé

et ton nom, entends-le, est écrit dans ton sang.  »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC.   



20/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres