* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Interview - Sébastien Moulin


 
 
 
 
 
SEBASTIEN MOULIN
 
 
 
 
 
 
 
Bonjour Sébastien ! Peux-tu commencer par te présenter aux lecteurs ?
 
Bonjour,
 
Sébastien, en pleine crise de la quarantaine, et épuisé par ses jumelles de deux ans. Auteur de romans de Fantasy dans un univers créé de toute pièce : Aëgane. J'ai toujours aimé la magie, les créatures extraordinaires, et je prends un plaisir non dissimulé à m'amuser avec ce que m'offre ce type d'univers. J'ai confronté mon roman à plusieurs chroniqueuses, et il paraîtrait que j'ai des tendances sadiques, mais tout ceci reste à vérifier. Je suis un grand rêveur... je pense l'avoir toujours été, mais grâce à l'écriture, je trouve enfin une manière agréable de mettre à profit ce trait de caractère si problématique pendant mes études.
 
 
 
 

 
 

Parle-nous de cet univers sorti tout droit de ton imagination. Comment est né le monde d'Aegane? 

 

Le monde d'Aëgane a mis très très longtemps à naître.

Je ne voulais pas d'un monde tranché : où tout serait noir ou blanc. Je voulais un monde crédible à mes yeux, tout en nuances. Un monde où le lecteur serait bercé par les nuances de gris. Que ce soit au niveau des personnages ou des situations, tout est question de point de vue et de perception.
Je prends beaucoup de plaisir à intégrer dans Aëgane tout ce qui a jalonné mon parcours en tant que "fan". Le dessin animé : les Chevaliers du Zodiaque tient une part importante dans mon inspiration graphique. Je suis un très gros joueur de jeux vidéos et jeux de rôles, et j'ai tenté d'intégrer des "effets visuels" dans mon récit. J'ai essayé de faire des descriptions dynamiques lors des scènes d'action afin de permettre la meilleure immersion possible.
Ensuite, je me suis appuyé sur ma passion pour les anciennes mythologies pour développer mes divinités et écoles de magie. Et ensuite ... étant parait-il sadique et machiavélique, j'ai fais tout mon possible pour surprendre mes lecteurs avec mes intrigues.
 
 

Combien de tomes sont prévus? 
 
6 tomes seront écrits. Ni plus, ni moins pour cette histoire. La trame étant déjà claire, le nombre de romans l'est aussi. Leurs tailles pourraient varier. Je travaille depuis le début d'année sur le troisième opus qui devrait être publié fin 2021.
Ensuite, j'aimerais tenir le rythme d'un roman par an, car en discutant avec mes amis, je me suis rendu compte qu'en tenant ce calendrier, le tome 6 sortirait l'année du 6ème anniversaire de mes filles. Un clin d'oeil qui m'a tout de suite motivé pour mener à bien ce projet dans ce délai, car j'aime les liens affectifs de ce type.
 
- La fantasy était une évidence pour toi? Sans aucun doute. Avec le recul, je me dis que j'aurais pu écrire cette histoire dans n'importe quel type d'univers : Space Opéra ou type Marvel. Surtout vu le nombre de romans de Fantasy qui voient le jour. Mais je rêve fantasy, je ne me voyais pas écrire autre chose.
 
 
 
 
Quand on se lance dans un projet de fantasy, de plusieurs tomes, comment peaufine t-on la trame, l'intrigue ? 
 
On écrit son premier roman (qui devient très vite les tomes 1 et 2). On le montre à ses amis, amateurs du genre, et là, ça échappe à tout contrôle pendant quelque temps.
J'ai la chance d'être entouré depuis le début par des amis qui m'ont encouragé et sur qui j'ai pu m'appuyer. J'ai eu de nombreux retours vraiment très intéressants qui m'ont permis d'affiner ma réflexion. 
Ensuite ? On s'enferme avec son meilleur pote une journée avec chacun un cahier énorme, des pizzas et on coupe les téléphones. Moi, j'arrive avec ma trame de A à Z et je lui raconte tout. Il m'écoute. Et ensuite, je me tais et j'écoute ce qu'il a compris et ses réflexions. Parfois il va dans mon sens, parfois il me met en garde sur la cohérence ou est sceptique.
Je prends beaucoup de notes. On échange, on débat, et on essaie de rendre le tout crédible. Je lui dois également quelques personnages. Et voilà. Après une grosse journée, le plan de la totalité de l'histoire était bouclé.
Donc en résumé : du temps, des amis, des échanges. Mais de toute façon, ces livres, c'est une aventure humaine. 
 
 
 
 
Dans les légendes perdues d'Aegane, on suit une troupe de personnages vaillants et charismatiques. Tu as des petites anecdotes d'écriture à nous raconter sur les membres de la Légion?
 
Pour créer ces personnages, je me suis inspiré d'amis avec qui j'ai partagé des moments sur des mmorpg. La Légion VII est à l'origine une guilde sur un jeu de conquête. J'ai utilisé les pseudos de certains partenaires et complété cette fine équipe avec d'autres profils croisés par ailleurs. Il est donc assez simple pour moi de jongler entre mes personnages et leurs relations sont assez spontanées quand j'écris.
 
Évidemment, il y a des exceptions :
- Mô, qui n'est autre que mon ami imaginaire. Le vrai, le seul, l'unique. Celui qui m'accompagne depuis très très longtemps.
- Ely également à un parcours différent des autres. Dans la première version, ce personnage était l'archétype du magicien/guide : Gandalf ou Dumbledor. Le vieil érudit respecté de tous. Et j'ai eu énormément de mal à me l'approprier. 
Je n'arrivais pas à créer de lien affectif avec ce protagoniste. Donc, j'ai réfléchi, et l'image d'une magicienne au look très décalé et en marge des conventions de son univers s'est imposée à moi. J'ai poussé le curseur très loin avec ce personnage anticonformiste, et on s'éclate à présent. 
 
 
 
 
Est-ce que l'autoedition a été un choix immédiat / évident pour la parution de tes romans ? 
 
Non. Je voulais être édité. Mon manque de connaissances de cet univers et l'absence de confiance en moi (encore le cas aujourd'hui) me bloquaient. 

J'ai fini, au bout de 3 ans, par recevoir l'accord d'une maison d'édition. Mon côté prudent me disait de faire très attention, mais à cet instant, c'était signer avec eux ou mettre mon manuscrit au fond d'un tiroir. Donc j'ai signé pour une expérience désastreuse.
Heureusement, j'ai rencontré des personnes formidables durant cette aventure éprouvante. J'ai découvert Christelle Lebailly. Une créatrice de contenu qui apporte son aide aux auteurs via de nombreux tutos. Ca m'a fait comprendre qu'une autre alternative existait et que j'étais capable de mener mon projet à bien d'une manière différente. C'est comme ça que je me suis lancé dans l'auto-édition. Et vu mon côté despotique, ce mode de fonctionnement me correspond parfaitement. 
 
 
 
 
Tu dis être un grand rêveur. Quels univers t'ont transporté, fait rêver en tant que lecteur? 
 
En tant que lecteur, je suis un apôtre de Raymond E. Feist. C'est lui qui m'a réconcilié avec la lecture. Cet auteur est juste : waow. Désormais, et c'est le propos de la question suivante, je n'ai plus trop le temps de lire. Et si c'est le cas, je me penche sur les romans des personnes que je croise en salon et dont l'univers me titille.
 
 
 


Tu sembles très proche de tes lecteurs, tu es aussi chroniqueur, tu animes une petite émission en ligne, tu es papa, tu travailles, tu écris ... Tes journées font-elles réellement 24h ?  :)
 
 
 Oui ^^. Mais je dois faire des choix par moment. Ma famille reste ma priorité. Ce qui fait que je réponds rarement entre 18h00 et 20h00. Mais vu les projets que j'ai lancés, mon épouse sait qu'à partir du moment ou nos filles sont couchées, je disparais et l'ordinateur est inaccessible.
 
Mais j'avoue manquer de temps pour tout conjuguer en ce moment. Je viens de passer 4 mois de travail pour lancer un projet sur la plate-forme twitch : https://www.twitch.tv/lemoulinaparoles .
Je propose régulièrement des interviews d'auteurs et autres acteurs du monde du livre. Je suis édité depuis fin 2018, et si on est pas un grand nom, c'est difficile d'avoir un espace où présenter son travail, son univers, de manière interactive, sans en être à l'origine. Depuis le 1er confinement, je trouvais cette idée intéressante. D'ailleurs, certaines personnes comme Simo Essouci (Simo écrit des livres sur youtube/insta) ou Noémie Bourgois auteur (youtube/insta) proposent aussi ce type de concept sur youtube. C'est cool de voir que la communauté "livresque" se bouge pour essayer de faire découvrir plein de créatifs aux lecteurs.

Le partenariat avec la TV42, où je présente des auteurs une fois par mois, m'a permis de développer ce concept, car je n'avais pas leurs connaissances techniques. Avec l'aide de 2 amis qui m'entourent beaucoup, ont développe le "Moulin à Paroles " et je suis ravi de l'accueil positif qu'il reçoit.
 
Et donc, à partir de la fin d'année, l'objectif est d'équilibrer cette aventure audiovisuelle avec l'écriture de la fin de ma saga. Bon, ok, déjà du tome 3. Même si j'avoue ne pas être comme beaucoup d'auteurs qui ont un besoin viscéral d'écrire. Moi, j'ai besoin de créer et partager. Faire plaisir aux gens, quel que soit le support. Et quand je ressors d'un live et qu'un ami qui m'écoutait en jouant me dit : "on s'est fait enguirlander par notre lead car on parlait trop fort et qu'il n'entendait pas ton invité alors qu'il s'était juste connecté pour faire plus de monde sur ton live", alors je me dis que ce projet prend une bonne direction.
 
J'aime cette proximité avec les gens. J'aime la bienveillance de la communauté Bookstagram. J'aime échanger et partager dans la bonne humeur. Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
 
 
 

Merci beaucoup pour tes réponses et ta disponibilité. As-tu une annonce ou un projet à partager, pour conclure ?  

Si vous aimez la Fantasy un peu sombre, très machiavélique, je ne peux que vous conseiller de vous renseigner sur les Légendes Perdues d'Aëgane. Je me ferais un plaisir de vous en parler si vous le souhaitez.

Je prépare une soirée spéciale : "les croqueuses de livres préparent Noël". Sept/huit chroniqueuses m'ont fait le plaisir d'accepter mon invitation pour présenter chacune 3 romans à mettre sous le sapin ( et non, toi, tu as refusé. Mais on verra en 2021). A cette période de l'année, on entend tous trop souvent : "j'ai pas d'idée cadeau pour toi". J'espère que grâce à cette émission, certaines personnes trouveront la solution à l'épineux problème de Noël.
 
 
 

 
 
 
N'hésitez pas à rejoindre Sébastien Moulin sur les réseaux
pour découvrir son univers !
 
 
 
 
 
 
 


16/11/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 145 autres membres