* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Jusqu'ici tout va bien de Gary D. Schmidt



 

A partir de 12 ans

368 pages

Parution : le 4 octobre 2017

Editions ECOLE DES LOISIRS

 

 

Elu meilleur livre jeunesse 2017 par le magazine LIRE.

 

 

 

Synopsis :

 

 

 1968
Une petite, petite ville de l’Etat de New York.
Un père sans repères, une mère sans remède.
Deux grands frères, dont un avalé par la guerre du Vietnam.
Pas assez d’argent à la maison.
Trop de bagarres au collège.
Des petits boulots pour se maintenir à flot.
Une bibliothèque ouverte le samedi pour s’évader.
Une idole inaccessible.
Une collection d’oiseaux éparpillée à tous les vents.
Des talents inexploités.
Et une envie furieuse d’en découdre avec la vie.

 

 

 

L'avis de *Jim* 20 ans, rêveur et mangeur de papier

 

 

1968. Lorsque le père de Doug a perdu son travail, toute la famille a déménagé à Marysville, une petite ville paumée et sans intérêt. Doug n'y connaît personne et lui aussi est un peu paumé. Mais c'est sans compter sa rencontre avec Lil Spicer, sa découverte de la bibliothèque ouverte seulement le samedi, ses rendez-vous avec des oiseaux fascinants. Et tant d'autres choses qui vont bouleverser sa vie...

 

Doug est un adolescent qui n'a pas hérité de la famille rêvée et qui ne veut pas devenir comme son père et son frère. Impulsif. Violent. Malgré tout, il y a des hauts et des bas. Doug est parfois turbulent, insolent, ça lui colle à la peau. Mais il fait des efforts. Son point de vue est particulièrement touchant et l'auteur arrive parfaitement à laisser transparaître l'innocence de ce jeune héros. Au point que j'étais très en colère contre sa famille. C'est un garçon en difficulté qu'on a envie d'aider. C'est aussi un garçon qui a un sacré potentiel et on a envie de l'encourager. Doug est plus qu'un petit voyou. Il est plus qu'un petit dur. Il mérite mieux et j'ai beaucoup aimé suivre l'évolution de ce personnage. Ce garçon est incroyable et inspirant.

 

Révoltant. Emouvant. Drôle. Ce roman est particulièrement riche en émotions et ce, de manière assez inattendue. Avec les mots simples et maladroits d'un adolescent, l'auteur nous parle des petits bonheurs et des petits malheurs d'une vie, des jours noirs, des jours lumineux. J'ai aimé l'authenticité de sa plume et sa façon de nous guider tout au long de la lecture. En effet, nous suivons un  fil rouge bien étonnant puisque celui-ci se trouve dans un ouvrage qui renferme des peintures représentant des oiseaux d'Amérique. Un ouvrage qui accompagne le personnage central jusqu'à la fin et qui lui apporte énormément. 

 

Verdict :  Très belle découverte, bien différente de mes lectures habituelles. J'ai été agréablement surpris par ce roman. Jusqu'ici tout va bien est un récit à la fois tendre et percutant qui nous conte l'histoire d'un adolescent qui n'a pas encore trouvé sa voie. Le contexte est parfois sombre, parfois lumineux et on se laisse porter par les émotions. La vie de Doug n'est pas simple mais on garde espoir. On se dit que ça ne peut pas mal se terminer, malgré tout.  Parce qu'heureusement, il existe aussi beaucoup de personnes bienveillantes et Doug a la chance d'en croiser à Marysville. Ils vont l'aider à trouver sa place, à trouver son équilibre et finalement, on sait que ça ira mieux, que ça ira bien. 

 

 

 

 

 

 

 

"... M.Powell trouvait que je me débrouillais plutôt pas mal. Et Lil trouvait que je me débrouillais plutôt pas mal aussi. J'ai essayé de me rappeler la dernière fois où quelqu'un m'avait dit que je me débrouillais plutôt pas mal dans quelque chose. Vous savez l'effet que ça fait? ... " 

 

 

 

 

 

 

" - Il y a des choses dans ce monde qu'on ne peut pas arranger. Elles ont lieu, et ce n'est pas de notre faute, bien qu'il arrive qu'on soit obligé de faire avec. Il y a d'autres choses qui ont lieu dans ce monde qu'on peut arranger. Et c'est à cela que se consacrent les bons professeurs comme moi.

Grognement généralisé de toute la classe. Sauf de moi. Mademoiselle Cowper et moi, on s'est regardé dans les yeux. Peut-être, ai-je pensé, peut-être que tout n'est pas complètement foutu..."

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC.



04/12/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 119 autres membres