* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

L'année après toi de Nina de Pass

 

 

 

 

Adolescence - Deuil

346 pages

Parution : le 9 janvier 2020

Editions HUGO ROMAN

Collection NEW WAY

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

 

San Francisco, le soir du nouvel an. Cara survit miraculeusement à un tragique accident de voiture. Mais sa meilleure amie, Georgina, n'a pas la même chance...

 

Après cette terrible nuit, Cara est consumée par le chagrin. Ses parents l'envoient alors dans un lycée international en Suisse pour qu'elle puisse se reconstruire. Au coeur des montagnes, l'ancienne vie de Cara semble bien loin derrière elle. Pourtant, Georgina et la culpabilité restent présentes à chaque instant.

Ici, personne ne connaît l'histoire de Cara et elle compte bien qu'il en soit ainsi. Même si ses nouveaux amis Ren et Hector font tout pour la soutenir et l'aider à avancer. Surtout Hector, qui semble étrangement comprendre le deuil comme personne...

Cara sait pertinemment qu'il faut laisser le passé derrière soi et s'ouvrir aux autres pour que la vie puisse enfin continuer. Saura-t-elle accepter qu'elle mérite une deuxième chance ?

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Il y a huit mois, Cara a eu un accident de voiture. Cette nuit-là, sa meilleure amie Georgina n'a pas survécu, et depuis l'adolescente a bien du mal à remonter la pente.  Pour tenter un nouveau départ, Cara est envoyée dans une nouvelle école, en Suisse. Mais la jeune fille n'arrive pas à jouer l'ado normale, à oublier cette souffrance intense, ni ce sentiment de culpabilité qui la ronge un peu plus chaque jour ...

 

L'auteure nous présente une jeune fille en plein deuil. Cara a perdu sa meilleure amie et cet évènement dramatique l'a profondément changé du jour au lendemain. Sa vie ne sera plus jamais la même. On découvre une adolescente susceptible de craquer à tout moment et ça nous brise le cœur. Etre celle qui a survécu est terrible pour Cara. J'ai vraiment été touchée par la façon dont elle gère son chagrin et sa douleur. C'est d'ailleurs quelque chose qui est propre à chacun. Cara, elle, a développé des peurs et est incapable de s'ouvrir aux autres.

 

Notre héroïne a simplement envie de se fondre dans la masse et garder toutes ses émotions pour elle. Cara est persuadée que personne ne peut la comprendre, que rien ne s'arrangera. On se rend vite compte que c'est justement ce qui pourrait la faire couler. Et voilà qu'elle intègre un tout nouveau cercle d'amis, un peu malgré elle. Ren, Fred et Hector font finalement toute la différence dans ce récit.

 

J'ai trouvé ces trois personnages très attachants, incroyablement patients et compréhensifs avec Cara. Hector m'a particulièrement surprise. Il est toujours là pour la secouer gentiment et on peut compter sur sa franchise. Contre toute attente, il se montre finalement aussi inaccessible que Cara, ne se livre qu'à moitié, pour d'autres raisons, et son personnage n'en est que plus intéressant.

 

C'est une lecture qui ne se fait pas sans émotions et j'ai beaucoup aimé les messages transmis par l'auteure dans les derniers chapitres. Ils sont positifs et réconfortants. La vie peut parfois être faite de tourments et d'épreuves. Les adolescents de ce pensionnat suisse n'y ont pas échappé. Toutefois, même les plus grandes fêlures peuvent se colmater un peu, et lorsqu'on est bien entourés tout est plus surmontable...

 

 

 

 

 

 https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527626_201502094824725.png

 

 

 

 

 

 

"... On se fichait de tout ce qui pouvait nous arriver. On était jeunes, inarrêtables, habituées à ce que tout nous tombe tout cuit dans la bouche, sans nous douter un instant de ce qui allait nous arriver... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... - Elle est morte, dis-je pour le faire taire.

Paroles creuses, trop simples pour exprimer quelque chose d'aussi grave. En les prononçant, je me sens prise de remords. Rien d'émotionnel dans cette douleur; elle est purement physique et me donne l'impression - autant que possible pour un être vivant - que je suis en train en mourir... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Je suis sur la corde raide. Un de ces quatre, elle se brisera et je n'aurai plus rien pour me retenir... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 

 

 



18/01/2020
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 147 autres membres