* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

La dernière vie du Prince Alastor de Alexandra Bracken (tome 2)

 

 

 

A partir de 9 ans

Fantastique

496 pages

Parution : le 5 avril 2019

Editions LA MARTINERE J Fiction

 

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Prosper comptait se débarrasser d'Alastor, le démon qui habitait son corps. Mais quand sa sœur Prudence est faite prisonnière dans le monde d'En-Bas, terre des démons, il doit à nouveau faire appel au malfaisant.

Et ça tombe bien, car Alastor a lui aussi besoin d'aide : son royaume lui a été volé par sa sœur, Pyra, et il compte sur Prosper pour le reconquérir.

Prudence contre un trône, tel est le pacte qui les unit désormais. Mais le temps joue contre eux. Le monde d'En-Bas, mystérieusement aspiré par le Vide, vit ses derniers instants !

Prosper peut-il vraiment se fier à Alastor ? Retrouvera-t-il sa sœur avant qu'ils ne soient tous anéantis ?

 

 

 

 

L'avis de *Alex* 20 ans, rêveur et mangeur de papier

 

 

 

C’est avec l’aide du démon Alastor que Prosper Redding part sauver sa sœur jumelle. On quitte alors Redhood en traversant le portail et c’est dans le Royaume d’Alastor que nous mettons les pieds. Le monde d’En Bas est toujours aussi décrépi, tordu et ténébreux, mais il a tout de même bien changé pendant l'absence d'Alastor. Le palais a disparu...

 

La première chose qui m’a plu dans ce deuxième tome, c’est la découverte du monde d’En Bas. En quelques chapitres, l’immersion est totale et l’ambiance s’imprègne de ce lieu sombre et hostile. La visite est aussi morbide que fascinante et je ne pensais pas en apprendre autant sur Alastor et sa famille. Sa sœur règne désormais sur le Royaume, mais celui-ci semble disparaître peu à peu ainsi que sa magie. Alastor a un royaume à sauver et j’ai beaucoup aimé découvrir cette double intrigue. La lecture n’en est que plus prenante. 

 

Comme dans le premier tome, Prosper et Alastor cohabitent toujours dans le même corps et cette cohabitation n’est vraiment pas facile. Pourtant, qu’est ce qu’on s’en amuse ! On est habitué au ton cassant, aux pensées perfides du démon dans la tête de Prosper, et leurs désaccords nous font sourire. Dans un monde où les humains ne sont pas les bienvenus, le garçon n’a pas d’autre choix que de se laisser guider, mais il n’hésite pas à freiner le malfaisant en lui, lorsqu’il devient trop envahissant. Si on aime ce drôle de duo, une question persiste cependant tout au long de la lecture : Prosper réussira t-il à rompre le contrat qui lie Alastor à la famille Redding?

 

En bref, j’ai passé un super moment avec cette suite, qui nous plonge dans un cadre différent du premier tome. Alexandra Bracken nous offre une sombre aventure menée par un duo exceptionnel et j’ai aimé ces deux points de vue si différents. Notre humain et notre malfaisant préférés ont tous deux une quête délicate à mener, quelque chose à sauver, et ils ne peuvent qu’aller dans la même direction. L’aventure est rythmée par des rencontres hautes en couleurs (changelings, ogres, farfadets, elfes...) et on se laisse entraîner dans le monde d’En Bas avec le sourire malgré le danger, malgré le fait qu'on soit plongé dans les ténèbres. Mention spéciale pour le prince Alastor qui m’a agréablement surpris dans ce deuxième tome, par ces choix notamment. 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez les << premières pages >>

 

 

 

 

 

 

 

 

« Je répare les choses endommagées. J’exauce les vœux et aiguille les destinées. Ce que ton âme désire le plus ardemment est à sa portée. Renonce aux notions de bien et de mal et contemple le cadeau que je dépose devant toi. Fais le choix de l’accepter… Comment t’appelles-tu ?

— Honneur, répondit l’homme. Honneur Redding. »

 

 

 

 

 

 

« Je t’aiderai à délivrer ta sœur et ferai en sorte que vous reveniez ici tous les deux. En échange, tu me serviras après ta mort. Acceptes-tu ces conditions ? »

 

 

 

 

 

« J’étais capable d’endurer des tas de choses. Je ne serais pas le Redding Mort de Faim et de Soif au Fond des Toilettes d’un Démon, merci bien. »

 

 

 

 

 

 

 

« Contemple mon royaume et tremble, mortel. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 

 

 

 



10/04/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 135 autres membres