* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

La grande fabrique de mots de Agnès de Lestrade et Valeria Docampo

 

 

 

 

Album

34 pages

Illustré par Valeria Docampo

Parution : le 12 mars 2009

Editions ALICE Jeunesse

 

 

 

 

Synopsis :

 

 

Il existe un pays où les gens ne parlent presque pas. Dans cet étrange pays, il faut acheter les mots et les avaler pour pouvoir les prononcer. Le petit Philéas a besoin de mots pour ouvrir son coeur à la jolie Cybelle. Mais lesquels choisir ? Car, pour tout ce qu’il a envie de dire à Cybelle, il y en a pour une fortune ! Il ne faut pas se tromper…

 

 

 

L'avis de *S*, 28 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

En ouvrant cet album, nous partons à la découverte d'un pays tout à fait curieux. Pour parler, ses habitants doivent d'abord acheter des mots, avant de les avaler et pouvoir les prononcer. Dans ce pays, les mots coûtent parfois chers et les plus pauvres doivent se contenter de ceux qu'ils peuvent s'offrir ou de ceux qu'ils trouvent dans les poubelles. Philéas est ce petit garçon qui a bien des choses à dire à Cybelle. Il n'a pas assez d'argent pour tous les lui offrir alors il doit soigneusement les choisir...

 

Cette merveilleuse histoire m'a touché en plein cœur, au point de la relire trois fois de suite, au point de l'emporter avec moi pendant plusieurs jours pour la faire lire à mon entourage. Agnès de Lestrade nous offre un texte plein de sensibilité et de poésie, et Valeria Docampo sublime ces mots avec d'adorables illustrations.

 

Ce livre est un petit bijou qui ne laisse pas indifférent. On se laisse attendrir par chacune de ses pages et par notre petit héros qui se montre patient. Les illustrations sont pleines de douceur et pourtant si expressives. La couleur rouge ressort dans ses pages sombres et nuancées, dans ce monde qui paraît silencieux. C'est harmonieux et on se laisse guider peu à peu jusqu'au dénouement des plus tendres.

 

 

Verdict : La grande fabrique de mots est très certainement l'album le plus mignon que j'ai découvert cette année. On se laisse entraîner dans le tourbillon de lettres et de mots, et chacun d'entre eux fait gonfler notre cœur. Les mots y sont très précieux. Mais finalement, peu importe lesquels sont choisis, ce qui compte vraiment c'est la manière dont ils sont prononcés. Avec le cœur, ils sont beaucoup plus doux. Avec amour, ils deviennent aussitôt magiques.  Cette lecture a été un véritable coup de cœur. C'est un album à découvrir, à savourer, à relire, à offrir.

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4124049_201409233958665.png

 

 

 

 

 

 

 

 Découvrez les <<  premières pages >>

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.



15/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 133 autres membres