* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Ameline, joueuse de flûte de Clémentine Beauvais

 

 

 

 

 

A partir de 9 ans

Conte revisité

44 pages

Parution : le 25 janvier 2018

Editions ALICE Jeunesse

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Ameline vit chez son grand-père, qui lui raconte souvent la même légende, une histoire de rat et de flûte. À sa mort, la petite fille doit se rentre dans un village inconnu, pour y rejoindre sa nouvelle famille adoptive. Sur le chemin, elle croise trois drôles de gamins aux noms bizarres et aux pieds trempés. Et il n'y a pas que les enfants qui soient bizarres : dans le village rôdent des dizaines de chats et il est interdit de siffler...

 

 

 

 

L'avis de *Sissi* 22 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

Ameline adore écouter son grand-père Popi lui raconter l'histoire du joueur de flûte de Hamelin. Bien que cette histoire soit terrifiante, elle aime l'écouter encore et encore. Jusqu'au jour de ses dix-ans. Ce jour-là, Popi ne se réveille pas et la vie d'Ameline en est toute chamboulée. Ameline part alors retrouver sa famille adoptive dans un drôle de village plein de chats, et dans lequel il est interdit de siffler...

 

Vous connaissez probablement le célèbre conte des Frères Grimm. Tout en nous rappelant les faits du conte traditionnel Le Joueur de Flûte de Hamelin, Clémentine Beauvais nous présente ici une suite, ou plutôt une fin alternative. J'ai été agréablement surprise par cette lecture. D'abord par ses merveilleuses illustrations aux traits doux. Mais aussi par son texte qui respire la poésie.

 

Le début de notre lecture est pleine d'émotions et on s'attache immédiatement à la petite Ameline. On a envie de la serrer dans nos bras et de l'accompagner dans cette épreuve. Heureusement, l'enfant est accueillie dans un chaleureux foyer et Griselda, Marin et Prosper ne tardent pas à entrer en scène. Malgré leurs drôles de vêtements et leurs souliers tout mouillés, Ameline sympathise avec ces enfants sortis de nulle part. 

 

Cela nous réchauffe un peu le cœur de la voir à nouveau sourire, de la voir s'amuser. Ameline n'est plus seule. Pourtant, il y a quelque chose qui retient notre attention et qui rend notre lecture étrange, mystérieuse. Tout comme le conte d'origine, le récit se veut parfois sombre. Mais celui-ci est surtout plein d'espoir et trouve sa lumière dans un dénouement magique, nous laissant des étoiles plein les yeux.

 

Verdict : C'est un merveilleux album, tant au niveau du récit que des illustrations. La lecture est douce, les pages pleines de mélancolie et de tendresse. A découvrir !

 

 

 

 

 

 

 

 Découvrez les << premières pages >>

 

 

 

 

 

 

 

 

 Image associée

 

 

Image associée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Quand j’étais petite, mon grand-père me racontait souvent la même histoire. Comme toutes les bonnes histoires, elle commence par il était une fois. Il était une fois un rat. Voire deux, voire trois…voire quatre ou cinq ou six mille rats... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC.



03/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres