* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

La loi du coeur de Amy Harmon

 
 

Romance - Drame

432 pages

Parution : le 2 juin 2016

Editions ROBERT LAFFONT

Collection R

 

 

 

Synopsis :

 

Malgré elle. Malgré lui. Une seule loi : la passion.
Il a été retrouvé dans un panier de linge sale au Lavomatic, emmailloté dans une serviette. Au journal de vingt heures, ce nourrisson âgé de quelques heures à peine et déjà à l'article de la mort, abandonné par une mère accro au crack, a été baptisé Bébé Moïse.
Les gens adorent les bébés, même les " bébés crack ". Mais les bébés grandissent, ils deviennent des enfants, puis des adolescents. Et personne ne veut d'un ado amoché par la vie.
Moïse était amoché. Mais il était aussi étrange, et tellement beau. Il allait changer ma vie, plus que je n'aurais jamais pu l'imaginer. J'aurais peut-être dû écouter les conseils de ma mère et rester à l'écart. Moïse lui-même m'avait prévenue... 

 

 

 

 

L'avis de *S* 27 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Levan, dans l'Utah.

Moïse est connu de tous à Levan, et ce, depuis tout bébé. Cet été là, il revient vivre dans sa ville natale, auprès de sa grand-mère. Cet été là, Georgie, la fille des voisins, s'intéresse à lui. Elle aussi connaît son passé et pourtant elle ne peut s'empêcher d'être attirée par lui... 

 

D'abord, j'ai beaucoup aimé le cadre dans lequel se déroule cette histoire. Nous sommes entourés de chevaux et de cowboys, un cadre nouveau, au grand air, qui ne manque pas de charme. Puis ce sont les deux personnages principaux qui ont fini par me convaincre. Ce sont deux personnages attachants, mais pas pour les raisons habituelles. Ils ont ce petit quelque chose qui les rend plus vrais, plus authentiques. Ou alors c'est l'effet Texas ^^.

 

Passionnée par le rodéo et les bêtes, Georgie se révèle être une jeune fille insouciante et intrépide. Généreuse et honnête. Elle se moque bien des préjugés et c'est sans penser aux conséquences qu'elle se laisse guider par son attirance pour Moïse. Elle s'intéresse à lui, elle le provoque gentiment mais surtout, elle prend le temps de l'apprivoiser.  

 

Si j'ai adoré Georgie, Moïse lui... m'a désarçonné. Parce qu'il a été abandonné à la naissance dans une laverie par une mère toxico, c'est un garçon qu'on dit fêlé et peu fréquentable. Un garçon paumé. Mais voilà que Géorgie nous prouve qu'il est autre chose. Elle nous montre les failles. Moïse est un jeune homme qui a peur, un jeune homme anxieux parce qu'il est hanté. Et c'est là qu'intervient son talent pour la peinture. Un talent hors du commun, à la fois magnifique et déstabilisant. Un talent qui rend la lecture unique en son genre, puisqu'il y a une petite touche de fantastique qui vient s'immiscer et qui finit par nous envoûter. 

 

Il y a quelque temps, j'ai lu Nos Faces cachées de Amy Harmon et je ne pensais pas autant apprécier un autre de ses romans. Finalement, ça se confirme, Amy Harmon est une auteure à suivre. Une auteure qui arrive à nous toucher en plein coeur. Cette fois encore, elle nous offre un roman plein d'humanité et c'est avec beaucoup d'émotions qu'elle nous parle d'amour et de pardon, d'espoir aussi. Le contenu de ce roman m'a d'ailleurs agréablement surprise puisque l'auteure a choisi de mélanger plusieurs genres littéraires : romance, drame, fantastique, thriller. Le récit est d'autant plus imprévisible !

 

Verdict : Ce roman m'a été conseillé par ma sœur à plusieurs reprises. Elle sait bien que je suis particulièrement difficile en romance et pourtant elle continuait  de m'encourager à me lancer dans celle-ci, avec insistance. Je comprends désormais pourquoi. La loi du coeur, c'est bien plus qu'une histoire d'amour. C'est un roman plus sombre, et plus déchirant que ce à quoi je m'attendais. Cette lecture m'a fait ressentir des émotions puissantes et m'a bouleversé comme jamais. Je n'imaginais pas jusqu'où l'auteure était prête à aller en découvrant la deuxième partie du roman et l'agréable lecture s'est vite transformée en véritable coup de cœur. Très très belle découverte !

 
 
 
https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4250035_201411050152524.png
 
 
 
 
 

« Et l’été s’étalait devant moi comme un immense désert aride et désolé. J’avais tellement soif d’autre chose. C’est peut-être pour ça. C’est peut-être pour ça que je suis allée trop loin, que je me suis aventurée à en perdre pied.

En tout cas, quand il est arrivé à Levan, Moïse m’a fait l’effet d’une source d’eau fraîche.

Comme l’eau, il était froid, profond, imprévisible. Et, comme l’étang du canyon, dangereux : on ne voyait jamais ce qu’il y avait sous la surface. Alors, comme je l’avais fait toute ma vie, et bien qu’on me l’ait interdit, j’ai plongé tête la première. Sauf que, cette fois, je me suis noyée. »

 

 

 

 

« Si je m’intéressais à elle, elle allait bientôt vouloir passer plus de temps avec moi. Et, si je passais plus de temps avec elle, elle allait peut-être vouloir que je sois son petit copain. Et, si je devenais son petit copain, elle allait vouloir que je sois normal. Elle allait vouloir que je sois normal parce qu’elle était normale. Et, s’il y avait bien un truc que je ne savais pas faire, c’était être normal. Je n’aurais même pas su par quel bout commencer. »

 
 
 
 
 

Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC !



24/09/2017
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres