* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

La longue marche des dindes de Kathleen Karr

 

 

 

A partir de 11 ans

Western - Aventure

265 pages

Parution : 21 février 2018

Editions ECOLE DES LOISIRS

Collection MEDIUM POCHE

 

 

 

Prix Bernard Versele 2001

 

 

 

Synopsis :

 

Plus personne ne peut vous dire comment les bons élèves de cette école de campagne du Missouri ont occupé leurs vacances d'été 1860. Non. Le seul qui soit resté dans les mémoires, c'est Simon Green, le pire élève de toute l'histoire des Etats Unis d'Amérique.

Cette année là, les dindes avaient tant pondu qu'elles valaient des clopinettes. A Denver, à mille kilomètres d'ici, on bâtissait à tour de bras, et rien à se mettre sous la dent. Là-bas, ils étaient prêts à payer une dinde cinq dollars. C'est bien simple : à peine sorti de l'école, Simon a fait ses comptes. A acheté mille dindes. Et s'est juré de faire fortune avant la fin de l'été.

 

 

 

L'avis de *Sandra* 25 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Eté 1860, dans un petit village du Missouri. Après avoir redoublé quatre fois la classe de CE1, Simon Green est contraint de quitter les bancs de l'école. Bien déterminé à trouver sa place, il se lance aussitôt dans un projet fou, celui de conduire mille dindes à plus de mille kilomètres de sa campagne pour se faire une petite fortune ... 

 
On le surnomme Simon le Simplet ou Cervelle de Paon. Dès les premières pages, Simon semble effectivement être le genre de garçon un peu sot et naïf, mais il reste quelqu'un de profondément gentil et touchant. Simon est un garçon surprenant que j'ai adoré suivre. Parce que finalement, il se trouve être beaucoup plus malin qu'il n'y paraît, plus ambitieux, plus généreux, plus brave aussi. Et ce garçon nous en bouche un coin...
 
Peu importe ce que les gens en disent, Simon s'embarque dans une drôle d'aventure, avec pour seul soutien son ancienne maîtresse d'école. Elle est la seule à l'encourager, à croire en lui et à ne pas se moquer de son projet. Sa longue marche vers Denver est ensuite rythmée par quelques rencontres plus ou moins sympathiques et bienveillantes. On retient les plus belles, celle qui viennent former peu à peu sa nouvelle famille, sa vraie famille. Puis on suit leur voyage avec le sourire. Du début à la fin.
 
Verdict : Je ne pensais pas passer un aussi bon moment de lecture. On se lance dans un voyage peu ordinaire aux côtés de personnages attachants, dans un cadre dépaysant et une ambiance western. Le récit est vivant, inspirant et porte un beau message. Il est question de courage et de solidarité. Il est bon de croire en les autres, il est bon de croire en soi. Ce petit roman a vraiment tout ce qu'il faut. 
 
 
 
 
 
 
 

 

"... De retour à la ferme, j'ai ôté la bride d'Etincelle et je l'ai brossé. Puis j'ai caressé le velours de ses longues oreilles.

- Toi et moi, on va payer du bon temps, je lui ai murmuré. Toi et moi, et tes frères. On va faire une longue, longue marche. On va voir le monde. Et on va devenir quelqu'un... " 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... - Tu es en train de grandir, Simon. Tu déploies pour de bon tes ailes. Durant ton voyage, ne laisse jamais les gens se moquer de toi ou de ton entreprise. Ils ne le feraient que par jalousie pure, parce que tu réalises quelque chose et qu'ils en sont incapables. Tu va mener à bien une grande aventure, Simon, et, un de ces jours, tu seras un homme accompli... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC.



02/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres