* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

La malédiction de Toutankhamon de Hélène Kerellis

 

Jeunesse

95 pages

Parution : le 24 août 2016

Editions HATIER

Collection MYTHOLOGIE ET HISTOIRES DE TOUJOURS

 

 

Synopsis :

 

1922, en Egypte. Anya va participer à des fouilles archéologiques. Son rêve ! Et elle assistera à la fabuleuse découverte du tombeau de Toutankhamon.

 

 

L'avis de *Andy*, 13 ans, rêveur et mangeur de papier

 

 

1922. Depuis des années, la riche famille Carnarvon tente de trouver la tombe de Toutankhamon, en menant de grandes fouilles archéologiques. Alors qu'ils pensent abandonner les recherches, ils font une fantastique découverte. La fille de leur cuisinière n'en perd pas une miette. La jeune Anya aimerait bien voir les trésors de l'Egypte de ses propres yeux. Et pour cela elle n'hésite pas à fuguer car elle est plus déterminée que jamais à participer aux fouilles de près ou de loin...

 

C'est très intéressant d'en savoir plus sur un trésor resté caché pendant des milliers d'années et j'ai beaucoup aimé l'ambiance mystérieuse de la lecture. C'est une histoire qui donne très envie de découvrir les tombes des anciens pharaons, leurs temples et les somptueuses statues. Tout comme Anya, j'étais très curieux de découvrir ce que les ouvriers dénicheraient en creusant un peu plus loin. Ca fait rêver ! Surtout qu'il s'agit de la véritable histoire (il n'y a que quelques personnages qui sont fictifs dans ce roman).

 

J'ai aimé suivre la famille Carnarvon et Howard Carter dans cette aventure. Ils mettent beaucoup de passion dans ce projet mais surtout beaucoup de patience car ces recherches leur demandent des mois et des mois de travail. D'ailleurs, il faut savoir que ce travail minutieux se poursuit encore aujourd'hui ! 

 

En bref : C'est un petit livre qui nous raconte l'une des plus fascinantes découvertes faites en Egypte. J'ai beaucoup aimé découvrir ce lieu sacré, ses merveilles et ses mystères aux côtés de la famille Carnarvon et Anya, tous passionnés par l'archéologie. 

 

 

 

"...Le 6 novembre, une rumeur inquiète courut parmi les ouvriers : le canari apprivoisé d'Howard Carter, véritable porte bonheur de l'équipe de fouilleurs, avait été dévoré par un cobra ! Le serpent des pharaons! Sur le chantier, l'atmosphère était lourde. Tous les Fellahs se regardaient, effrayés. Ils marmonnaient : c'est un avertissement du ciel... Si il y a une tombe, il ne faut pas l'ouvrir... Gare à la malédiction des Dieux !..."

 

 

 

Pour acheter votre exemplaire (5,50€)

AMAZON - FNAC



25/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 119 autres membres