* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

La Sphère de Alexiane de Lys

 

 

 

 

 

Science fiction - Thriller

317 pages

Parution : le 4 juin 2020

Editions MICHEL LAFON

 

 

 

Existe-t-il une frontière entre l'imaginaire et le réel ? 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Dans un futur pas si lointain, un terrible virus a frappé la Terre et fait disparaître tous les hommes de sa surface, épargnant mystérieusement les femmes. Pour s'évader dans ce nouveau monde, il faut passer par La Sphère : des simulations permettent de découvrir de nouveaux horizons, des époques passées ou futures... mais, aussi, de rencontrer des hommes. 
Noria mène une vie de rêve. Elle est l'égérie de la marque de lingerie la plus prestigieuse au monde, habite un magnifique appartement dans le Nouveau Paris et enchaîne les soirées mondaines les plus sélectes. Quand elle se laisse entraîner par sa meilleure amie dans une simulation proposée par La Sphère, elle est bien loin de se douter que sa vie parfaite est sur le point d'être bouleversée à jamais...

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

L'auteure nous plonge dans un monde dirigé par les femmes depuis que les hommes ont été décimés par un terrible virus. On y fait la rencontre de Noria, mannequin grande taille qui sort d'un défilé à Nouveau Paris. Pour profiter de leur congés, sa meilleure amie Killian lui propose de se rendre à la Sphère. Là bas, elles seront plongées dans un sommeil artificiel pour rejoindre le Monde des Rêves, un monde virtuel où absolument tout est possible. Même rencontrer des hommes et découvrir à quoi ils ressemblaient.

 

Clairement, Noria n'est pas séduite par l'idée et s'y rend en trainant les pieds pour faire plaisir à Killian. Elles se laissent alors tenter par une toute nouvelle simulation qui leur propose un voyage dans l'espace. A leur réveil, les filles sont à bord du vaisseau Artemis, en direction de Tragos. Mais ce réveil n'est pas franchement une partie de rigolade et Noria ne tarde pas à s'inquiéter. Dans quoi a t-elle mis les pieds exactement ?

 

Dès le début de la simulation, on s'interroge sur ce qu'il se passe, au même titre que Noria. Tout a l'air si réel et il y a bien quelque chose qui cloche. D'autant plus que seule Noria semble perturbée par la situation. Alors on cherche des réponses à ses côtés et on se laisse aussitôt prendre par l'action. Toutes ces questions, c'est d'ailleurs très probablement le point fort de ce roman. Dans le contexte de la simulation c'est difficile de savoir ce qui n'est pas réel de ce qui pourrait finalement l'être. J'ai adoré garder cette incertitude jusqu'au bout de la lecture.

 

Le temps de récolter toutes les pièces du puzzle et de comprendre ce que vivent nos héros, on découvre une héroïne au fort tempérament. Je pense que Noria divisera les lecteurs par son ton cash et sarcastique. Ça passe ou ça casse. Pour ma part, je trouve qu'elle apporte un peu de légèreté, dans une aventure pleine de tensions. 

 

Pour ce roman de science fiction, l'auteure nous offre finalement un scénario ultra rythmé et ce scénario a aussi un petit côté thriller super efficace. Si j'ai adoré cet aspect, les événements étaient parfois un peu trop précipités à mon goût. Et davantage à la fin du roman qui est pleine de révélations. Il faut remettre tout ça en ordre pour saisir la nature du danger qui plane sur Noria. En tout cas, je ne me suis pas du tout ennuyée !

 

 

 

 

Ma note : 7/10

 

 

 

 

 

 

« C’est une torture pour moi de faire comme si toute cette situation était absolument normale. Pourtant, et je ne sais pas pourquoi, je suis persuadée que mes souvenirs et ma survie en dépendent. J’ai des tas de questions restées sans réponse »

 

 

 

 

 

 

« – C’est tellement triste de penser que l’humanité a complètement disparu. Que la Terre elle-même n’est plus qu’un amas de roches à la dérive.

Je crois que je vais hyperventiler. S’il me restait des doutes, maintenant ils ont disparu. Killian croit bel et bien être rescapée d’une catastrophe naturelle, elle croit à la réalité de cette simulation. Que sont devenus ses vrais souvenirs ? »

 

 

 

 

 

 

« Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que je n’ai pas le temps de m’ennuyer dans cette simulation, je dois bien l’admettre. »

 

 

 

 

 

 

 

« – Mais qui êtes-vous au juste ? Qu’est-ce que vous me cachez ?

Rien de bien méchant. Je suis juste une fille qui se retrouve coincée dans une interface virtuelle qui a mal tourné et dont vous faites partie, docteur. Eeeeh non, vous n’êtes pas réel. Désolée.

Mais évidemment, je ne peux pas lui dire ça. Je ne peux dire ça à personne ! Je suis complètement seule dans cette histoire. »

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 



23/06/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 137 autres membres