* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Maudits soient-ils de Courtney Alameda

  

 

 

 

Young Adult - Frisson

416 pages

Parution : le 4 octobre 2017

Editions MILAN

 

 

 

 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec Page Turners

que nous remercions pour cette frissonnante lecture !

 

 

 

 

Synopsis :

 

 

Ma mission est d'exorciser tout ce qui est mort et ne le reste pas.
La traque des paranécrotiques est mon quotidien.
Mon appareil photo est mon arme.
Je suis la chausseuse et non la proie.

Jusqu'à la mission de trop.
La mission où tout dérape.
La mission où j'échoue.

Frappée par une terrible malédiction, poursuivie par les miens,
j'ai une semaine pour sauver mon âme de la damnation éternelle.

Le compte à rebours commence maintenant.

 

 

 

 

L'avis de *S* 27 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Descendante d'une grande famille de faucheurs, Malicia Helsing chasse les revenants à l'aide du flash de son appareil photo. Suite à une attaque dans un hôpital, la jeune fille se lance dans une mission à haut risque, désobéissant aux règles de l'agence et de son père. Lors de cette mission, Malicia rate un exorcisme pour la toute première fois et les conséquences sont désastreuses. Son équipe et elle sont infectés et maudits par un spectre particulièrement puissant. Ils doivent désormais traquer cette entité au plus vite. Le temps presse...

 

Après un début fracassant qui donne le ton, l'auteure nous embarque dans une aventure mouvementée. Le récit est rythmé dès les premiers instants et il est rare que la pression retombe véritablement. La vie de Malicia et celles de ses amis et coéquipiers sont en danger. Épuisés et déstabilisés, ils vont tous devoir combattre pour sauver leur peau. Mais que recherche le spectre? Qui est-il? L'entité en question se révèle bien plus terrible que prévu, bien plus vicieuse et ne compte pas les épargner.

 

Malicia est un personnage bien construit que j'ai beaucoup apprécié. C'est une faucheuse au fort caractère, bien déterminée à sauver ses amis. Elle n'hésite pas à négocier avec les morts, à braver les interdits, à tenir tête et désobéir à son père pour finalement suivre son instinct. Cette jeune fille a aussi des faiblesses que l'auteure a parfaitement su exploiter. Malicia devra d'abord affronter ses cauchemars pour réussir sa mission. 

 

Si j'ai aimé l'héroïne de ce roman, j'ai encore plus apprécié les personnages secondaires. Malicia travaille avec des garçons très attachants et loyaux, auxquels elle tient beaucoup. Ryder, Jude, et Oliver m'ont rapidement convaincue et ils ont tous une personnalité et une histoire intéressantes. L'auteure nous raconte l'essentiel et donne vraiment envie d'en apprendre davantage à leur sujet. D'ailleurs, je ne serai absolument pas contre des tomes compagnons, qui développeraient leurs histoires respectives. Mais je ne sais pas du tout si c'est à l'ordre du jour.

 

Dans cette aventure, j'ai eu une petite préférence pour Jude, pour son mystérieux don, pour ses vannes et sa franchise. C'est un personnage qui ne se prend pas au sérieux et cela m'a beaucoup plu. On peut toujours compter sur lui pour détendre l'atmosphère quand celle-ci devient trop lourde, et aussi pour écraser un ou deux revenants bien comme il faut. Définitivement... Il me faut un autre tome avec Jude! Please ^^.

 

Verdict : Maudits soient-ils est un roman pour ados qui mêle action, frisson et romance. On embarque pour une chasse aux monstres particulièrement dynamique qui nous tient en haleine dès les premières pages. L'ambiance se veut parfois obscure mais celle-ci ne rend pas la lecture trop trop effrayante pour autant et c'est un très bon point. Je recommande !

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527626_201502094824725.png

 
 
 
 

 

« Papa m’avait appris à dominer mes émotions en toutes circonstances, à rester calme et stoïque malgré la peur ; mais le désespoir qui se reflétait dans les yeux du docteur Montgomery réduisit toute cette éducation à néant.

J’avais sept jours pour briser nos chaînes.

Sept jours pour arrêter un monstre.

Sept jours pour nous sauver.

Ce n’était pas assez. »

 

 

 

 

 

« Tu ne peux sauver personne, Malicia !

Ces mots étaient aussi tranchants que des lames affûtées. Mais une fois de plus, Papa avait eu raison, malgré tous mes efforts. Pourquoi ? Ces derniers temps, le monde entier me soulevait le cœur – peut-être que ce n’était pas le monde entier, mais seulement moi et tous mes échecs.

Tu ne peux sauver personne.

Même pas toi-même. »

 

 

 

 

 

«...  j’avais arrêté de croire aux contes de fées et aux histoires qui se terminaient bien à l’âge de cinq ans quand, aidée des grosses mains de Papa posées sur les miennes, j’avais tué mon premier revenant. On ne pouvait pas éradiquer une chose monstrueuse avec un baiser ou de l’amour. On se débarrassait du mal en le détruisant par les armes, en l’abattant avec un flash, une balle de revolver, du courage et du sang. »

 
 
 
 
 

 

Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC.

 

 



07/01/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres