* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Mentir aux étoiles de Alexandre Chardin

 

 

 

 

A partir de 9 ans

Thèmes abordés : courage, confiance en soi, différence

192 pages

Parution : le 7 mars 2018

Editions CASTERMAN

 

 

 

 

Synopis :

 

Quand je serai adulte, j'irai en expédition sur la banquise. Il n'y aura que le silence autour de moi. Personne !
La nuit, j'aurai juste à lever les bras pour toucher les étoiles. Mais je ne le ferai pas.
J'écouterai. Je ne ferai qu'écouter les étoiles, et je n'aurai plus peur de rien.

 

 

 

 

L'avis de *Sissi* 21 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Comment affronter l'école quand on a toujours été différent ?

 

 

Léon, onze ans, entre en sixième. C'est une année très spéciale qui débute. Non pas parce qu'il entre au collège, mais parce que pour la première fois, Léon entre à l'école sans Véronique, son auxiliaire de vie scolaire. Léon n'est pas un enfant comme les autres et il a très peur. Pourtant, il se sent également capable d'affronter cette nouvelle étape seul...

 

Léon est un petit héros aussi attendrissant que surprenant. Son histoire m'a beaucoup touché. Léon est intelligent, rêveur, et il prend les choses très à coeur. Amoureux des animaux et de la nature, Léon est aussi ce garçon très anxieux, qui a des problèmes de concentration. Bien malgré lui, il se fait rapidement remarquer à l'école par le corps enseignant mais aussi par ses camarades de classe qui ne sont pas tous très sympathiques. Pourquoi? Parce que Léon est différent et qu'il n'agit pas comme tout le monde. Même si c'est loin d'être simple, Léon est assez courageux pour tenter de surmonter tout ça et on ne peut que l'encourager tout au long de la lecture. On sent qu'il en est capable et qu'il est temps de le laisser voler de ses propres ailes. 

 

Si on parle de la différence de Léon et de ses tracas en classe, on parle aussi de ce que ressent sa famille. Léon a la chance d'avoir des parents bienveillants, mais on sent une certaine réticence du coté de la maman qui a bien du mal à laisser son garçon se débrouiller seul. Léon ne veut plus avoir peur, il croit en lui, alors que sa maman l'étouffe et le surprotège. J'ai beaucoup aimé la façon dont leur relation évolue tout au long du roman. C'est une aventure éprouvante pour tous les deux, faite de hauts et de bas mais ô combien nécessaire.

 

J'ai été très surprise par le choix d'un personnage en particulier : Salomé, la rebelle, la toute première amie de Léon, qui lui donne tout l'assurance dont il a besoin. Si cette amitié fait un bien fou à Léon, celle-ci soulève de nombreuses questions puisqu'un élément fantastique vient s'immiscer dans le récit. Récit jusqu'alors très réaliste, avec un sujet très contemporain. Plus on tourne les pages, plus la lecture porte un tout autre message, pour finalement nous offrir une fin émouvante.

 

Verdict : Cette petite histoire nous raconte combien c'est difficile de se faire accepter lorsqu'on est différent. C'est un récit vivant qui m'a beaucoup touchée. Léon est un garçon courageux qui a su m'attendrir en quelques pages et auquel je me suis inévitablement attachée. Même si c'est une véritable épreuve pour lui, c'est un vrai plaisir de le voir s'affirmer, prendre confiance en lui et trouver des solutions à ses problèmes. On aimerait presque le suivre encore un peu pour s'assurer que tout va bien aller.

 

 

 

 

 

 

 

 Feuilletez les  << premières pages >>

 

 

 

 

 


"... Les supers héros savent voir à travers les murs, voler ou soulever un paquebot d'un seul doigt, moi, je m'évade... "

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC



07/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 123 autres membres