* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

November 9 de Colleen Hoover

Résultat de recherche d'images pour "november 9 hugo roman"   

 

 

 

 

Romance - Drame

360 pages

Parution : le 26 octobre 2017

Editions HUGO ROMAN

Collection NEW ROMANCE

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

 

Ce jour là, le 9 novembre, en allant déjeuner avec son père au restaurant, Fallon ne s'attendait pas à rencontrer Ben. Elle ne se doutait pas que les quelques heures qu'ils passeraient ensemble seraient aussi magiques.

Ben veut devnir écrivain et son projet de livre passionne la jeune femme. Quant à Fallon, elle avait le rôle principal dans une série télévisée et une brillante carrière s'ouvrait à elle, avant que sa vie ne bascule lors d'un terrible incendie deux ans auparavant.

L'attirance entre eux est forte et immédiate.

Mais à dix huit ans, ils sont encore si jeunes pour décider de leur avenir. Et Fallon doit s'envoler pour New York, le lendemain, où elle espère relancer sa carrière. A priori, rien ne semble possible entre eux.

Mais comment le savoir?

Ils vont alors se fixer rendez-vous le 9 novembre, pour conserver la magie de cette rencontre et la confronter au temps qui passe.

Les années vont défiler, les 9 novembre aussi, tous différents et surprenants. Fallon et Ben vont en apprendre un peu plus, à chaque fois, sur leur présent mais aussi sur leur passé.

 

 

 

L'avis de *Sandra* 24 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Sur le point de déménager à New York pour vivre ses rêves, Fallon, dix-huit ans, déjeune une dernière fois avec son père. Malheureusement, son père ne semble pas approuver ses projets, sous prétexte que sa carrière d'actrice est terminée depuis l'accident qui lui a laissé des cicatrices sur le visage. Ce rendez-vous pénible prend alors un tournant inattendu. Ce jour là, Fallon fait la rencontre de Ben, un jeune étudiant qui rêve de devenir écrivain. Ce jour là, même si la rencontre fut magique, ils décident tous les deux de poursuivre leur vie chacun de leur coté et se donnent rendez-vous chaque année, le 9 novembre ...

 

Comme toujours, j'attendais impatiemment le nouveau roman de Colleen Hoover. En romance, c'est une valeur sûre et November 9 était donc pour moi une lecture inévitable. C'est avec beaucoup d'enthousiasme que je me suis jetée sur l'histoire de Fallon et Ben dès sa sortie, sans toutefois savoir de quoi elle retournait vraiment. Le 9 novembre semblait juste être une date à la signification toute particulière et j'avais très hâte d'en découvrir plus.

 
La première bonne surprise a été la rencontre avec les deux personnages principaux. Fallon et Ben sont deux belles personnes, qui ont aussi des failles, et j'ai adoré les suivre à travers leurs points de vue respectifs. Fallon est une jeune femme que j'ai apprécié pour sa détermination. Elle souhaite aller au bout de ses rêves, ou tout du moins tenter le coup pour ne rien regretter. Malgré son accident (dont je tairai les détails) elle reste incroyablement forte. On sent bien qu'elle n'est plus du tout à l'aise avec l'image qu'elle renvoie, avec le regard des autres et tout cela fait d'elle un personnage très touchant. Ben, quant à lui, est craquant comme tout. Drôle, intelligent, sincère. Son personnage m'a rapidement séduite. D'autant plus qu'il aide Fallon à reprendre confiance en elle et à ne plus avoir honte de ses cicatrices. Il le fait tellement bien, avec les bons mots, les bons gestes. Et c'est sans compter l'histoire qu'il avait à nous raconter et qu'il a bien caché pendant une bonne partie du roman. Une histoire inattendue et bouleversante.
 

L'autre belle surprise a été la découpe du récit. Nous suivons Fallon et Ben uniquement à travers la journée du 9 novembre de chaque année. C'est très original et super addictif. À chaque rencontre, ils en apprennent un peu plus l'un sur l'autre. A chaque rendez-vous annuel, on prend plaisir à découvrir ce qui a changé dans leur vie mais aussi comment les sentiments qu'ils ressentent l'un pour l'autre ont évolué. En fait, on ne vit que quelques journées à leurs côtés mais elles sont toutes incroyablement intenses. Chacune de ces journées apportent quelque chose de nouveau à nos deux héros. Puis de ces 9 novembre, le lecteur ressort chaque fois chamboulé, par la force des émotions, par la direction que prend leur relation, mais aussi par les révélations...

 

November 9 est  aussi un roman dans un roman et je ne pouvais qu'apprécier l'idée. Le jour de sa rencontre avec Fallon, Ben a décidé d'écrire leur histoire. C'est un projet d'écriture unique puisqu'il s'inspire de chaque retrouvaille, de chaque moment partagé le 9 novembre. Il écrit aussi ce roman pour une autre raison. Il l'écrit pour nous éclairer, pour rétablir la vérité, aussi déstabilisante soit-elle. Je sentais bien qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas et je m'étais posée quelques questions à son sujet dans certaines situations. Mais je n'avais pas vraiment relever. Je n'imaginais pas ça. A aucun moment. Pour moi, le personnage torturé, c'était la belle Fallon. Encore une fois, Colleen Hoover n'hésite pas à nous piétiner le cœur...

 

Verdict : Décidément, Colleen Hoover n'a pas fini de surprendre ses lecteurs. Elle signe à nouveau un roman plein d'émotions, un roman parfait. J'ai passé un merveilleux moment de lecture. Un moment de lecture que j'aurais aimé prolonger à l'infini. Je ne peux que vous conseiller cette romance. Elle est magique.

 
 
 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4124049_201409233958665.png

 

 

 

 

 

« – Qu’est-ce que tu veux que j’y fasse, Ben l’Écrivain ?

– Tu pourrais commencer par m’embrasser, je me sentirais déjà mieux.

– Sûrement pas, dit-elle en s’asseyant sur le lit.

Saisissant le livre que j’ai commencé, elle poursuit :

Je lis beaucoup de romans d’amour, alors je sais quand c’est le bon moment ou pas. Si on s’embrasse, il faut que ça vaille une scène de roman. Après ça, tu dois pouvoir tout oublier sur cette Abitha dont tu n’arrêtes pas de parler.

Je me dirige de l'autre côté du lit, m'allonge près d'elle sur le côté, me soulève sur un coude.

Abitha qui? »

 

 

 

« – Je me croyais plus fort qu’une locution, mais j’ai découvert qu’il n’y avait rien de plus dur que de te dire au revoir.

J’ai envie de répondre « Alors supplie-moi de rester », mais sa bouche est sur la mienne, il articule son au revoir à même mes lèvres avant de remonter vers mon front pour y déposer un ultime baiser. Puis il me lâche, me pousse presque loin de lui comme si, en mettant un peu de distance entre nous, il allait nous faciliter les choses. Il recule jusqu’au bord du trottoir et je me sens incapable d’articuler un mot. Alors je serre les dents et on se regarde encore quelques secondes, tous deux inondés par le chagrin. Soudain, il tourne les talons et retourne au pas de course vers le parking.

Et moi j’essaie de ne pas pleurer, ce serait trop bête…

Non ? »

 

 

 

 

« Tout ce qui m’intéresse, c’est toi. Me retrouver avec toi tous les jours. Te voir tous les jours. Je n’ai pas fini de tomber amoureux de toi mais si toi, tu ne veux pas finir de tomber amoureuse de moi, il faut me le dire maintenant. Tu veux que je fasse partie de ta vie un peu plus souvent que chaque 9 novembre ? Si tu dis non, je fais demi-tour et retourne chez moi, et les choses rentreront dans l’ordre, telles qu’elles étaient avant ton apparition d’hier. Mais si tu dis oui… si tu me dis que tu veux passer chaque jour de cette année à tomber amoureuse de moi, alors je vais t’embrasser. Et je te promets que ce baiser vaudra un onze. Et que je passerai toutes mes journées à te prouver que tu as fait le bon choix. »

 
 
 

 

 

Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC !

 

 



06/11/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres