* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Trouble vérité de E.Lockhart

 

 

 

 

 

Thriller

304 pages

Parution : le 12 avril 2018

Editions GALLIMARD JEUNESSE

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

 

Deux héroïnes fascinantes et complexes. Allez-vous les haïr ? Ou les défendre ? Que fait Jule dans un hôtel de luxe au Mexique, avec une valise pleine de perruques, de maquillages et de déguisements ? Et où a disparu la mystérieuse et charismatique Imogen à qui rien ni personne ne résiste ? Désir, jalousie, meurtre(s), romance et une amitié intense, de Las vegas à New York, en passant par Londres et San Francisco.

 

 

 

 

L'avis de *S* 27 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Cette lecture ne s'est absolument pas passée comme prévu...
 
 
 

Jule fuit quelque chose. La jeune fille voyage de villes en villes, dans le luxe des grands hôtels, et reste sur ses gardes. Et pour se faire, Jule change d'identité, se transforme, s'adapte à chaque situation. Jule est un véritable caméléon, capable de devenir qui elle souhaite ...

 
C'est une histoire qui nous est racontée à l'envers et c'est la première particularité de ce roman. On remonte peu à peu le temps pour découvrir le parcours d'un personnage bien difficile à cerner. D'où vient-elle? Que fuit-elle? Qui a t-elle rencontré en chemin? Au coeur de ce récit, nous suivons plus particulièrement l'évolution de son amitié avec Imogen, une belle jeune fille privilégiée. 
 
Rappelons le, la découverte de cette amitié se fait à reculons. Je dois avouer que cette chronologie inversée m'a plutôt perturbée dans ma lecture. Tout n'était pas toujours très clair et il m'a fallu lire la moitié du roman avant de trouver cela réellement utile et efficace. 
 
Mais ce qui est vraiment déstabilisant, c'est Jule. Jule est un personnage en qui je n'avais aucune confiance et cette impression ne m'a pas quittée. Elle est intelligente, mais impitoyable. Jule est une mauvaise personne et c'est assez troublant de suivre ce personnage tout au long de la lecture. Elle n'est pas ce qu'elle prétend, elle ment à tout le monde et on se pose des tas de questions à son sujet. Mais ce qui m'a finalement déplu, c'est de ne jamais, jamais entrevoir la véritable Jule. 
 
Je n'ai pas réussi à m'attacher un tant soit peu à cette héroïne complexe et à être touchée par son histoire. De la même façon, à aucun moment son amitié avec Imogen n'est sincère. Il n'y a donc pas vraiment eu de surprises au cours de ma lecture. Il y a un gouffre entre les deux amies et on sait bien que c'est mauvais signe. On sait ce qui nous attend. 
 
Habituellement, je prends rarement le temps de parler de mes déceptions. Mais celle-ci est si grande que j'avais besoin d'en parler avec vous et d'avoir d'autres retours. Je passe toujours d'agréables moments avec les romans de E.Lockhart. Nous les Menteurs m'avait particulièrement surprise et j'en garde un très très bon souvenir. Mais cette fois-ci, je suis totalement passée à côté de ce roman. J'ai vraiment eu beaucoup de mal à comprendre l'héroïne, qui est tout sauf attachante et qui se fuit elle-même. Dommage...
 
 
 
 
 
 
 
"... Jule considérait que plus on transpirait à l'entraînement, moins on saignait sur le champ de bataille.
Que le meilleur moyen de ne pas avoir le cœur brisé était de faire semblant de ne pas avoir de coeur tout court.
Que notre façon de nous exprimer était souvent plus importante que le contenu de nos paroles..."
 
 
 
 
 
 
 
"... Si seulement elle pouvait revenir en arrière, elle agirait mieux. Ou différemment. Elle serait davantage elle-même. Ou peut-être moins. C'était difficile à dire parce qu'elle ne savait même plus qui elle était réellement, du Jule existait encore ou si elle n'était plus qu'une série de personnages changeants selon le contexte... "
 
 
 
 
 
 
 
 
 
"... Sa vie était comme un film. Elle paraissait sublime dans la lueur des réverbères. Elle avait toujours les joues roses après une bonne bagarre. Des ecchymoses se formaient déjà sous ses vêtements, mais sa coiffure était impeccable. Oh, et ses fringues lui allaient à ravir. Certes, elle était d'une violence dangereuse. Explosive, même. Mais c'était son boulot, et elle était exceptionnellement qualifiée pour le faire. Donc c'était sexy... "
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC.


09/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres