* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Tu ne m'as laissé que notre histoire de Adam Silvera

45738362_293865361250063_706950815009221687_n.jpg

 

 

 

 

 

" Tu m'avais fait la promesse de ne jamais mourir...

Tu ne l'as pas tenue.

Tu ne m'as laissé que notre histoire. "

 

 

 

 

 

Drame - Deuil - Young adult

432 pages

Parution : le 25 octobre 2018

Editions ROBERT LAFFONT

COLLECTION R

 

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

La mort ne prévient jamais. Lorsque Griffin apprend la disparition brutale de Theo, son premier amour, son univers vole en éclats. Bien que Theo ait déménagé en Californie pour ses études et ait commencé à fréquenter Jackson, Griffin n'a jamais douté qu'il reviendrait un jour vers lui. À présent, l'avenir qu'il s'imaginait a changé du tout au tout et le vide laissé par Theo demande à être comblé...

 

 

 

 

L'avis de *S* 28 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Griffin a choisi de quitter Théo, son premier amour parti à l'autre bout du pays pour ses études. Les deux garçons s'aiment toujours et sont restés en contact. Griffin était convaincu qu'ils formeraient à nouveau un couple un jour, même quand Théo se met à fréquenter Jackson. Malheureusement, toutes les promesses s'envolent à la mort de Théo, qui laisse derrière lui un garçon qui a bien du mal à vivre dans un monde où il n’est plus...

 

Ce roman était dans ma bibliothèque depuis quelques semaines et j'ai eu bien du mal à l'en sortir. L'histoire de ces deux garçons semblait si triste, je ne me sentais pas prête à y plonger tout de suite. Je ne m'étais pas trompée, c'est une histoire dramatique, qui m'aura touché en plein cœur. On parle ici de deuil, une épreuve qui va être bien difficile à traverser pour Griffin. Adam Silvera choisit encore une fois les bons mots et nous en parle avec beaucoup, beaucoup d'amour...

 

J’ai beaucoup apprécié l’alternance des chapitres au niveau de la chronologie. On balance entre le passé et le présent, avec chaque fois beaucoup d'émotions. On apprend à connaître les garçons, le lien qui les unissait et on découvre toutes les petites choses qu'ils ont vécu ensemble (coming-out, première fois, l'amour le vrai...). Ces passages sont vivants, mignons comme tout et on s'attache énormément aux personnages. En parallèle, on suit Griffin après la mort de Théo. Ces chapitres sont particulièrement profonds puisque l'adolescent s’adresse directement à Théo, son meilleur ami, son premier amour, et se confie sur cette terrible impression que personne ne comprend sa douleur.

 

Griffin est un personnage coup de coeur. Profondément généreux et plus complexe qu'il n'y paraît. C'est un garçon qui a fait beaucoup de sacrifices pour Theo, pour ne jamais nuire à son bonheur. Son récit est de plus en plus fort au fil de la lecture et il réagit à sa façon pour surmonter son deuil. On découvre un ado heureux, aimé, mais aussi un garçon perdu, blessé, angoissé, qui fait parfois des erreurs. Son amour pour Theo m'a beaucoup touché, même dans les moments où on l'encourage à passer à autre chose.

 

Ce roman nous fait passer par toutes sortes d’émotions, et davantage dans la seconde moitié qui nous dévoile tous les pans de cette histoire d'amour.  Elle se veut éprouvante pour Griffin, pour le lecteur aussi, tant on s'est attaché aux personnages. Parce que finalement, ce n'est pas seulement l'histoire de Griffin, de Théo, mais aussi celle de Wade et de Jackson. Il leur est difficile de dire adieu, mais Adam Silvera arrive toujours à trouver un peu de lumière dans la souffrance de ses personnages pour y puiser toute la force nécessaire pour les faire avancer. 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Tu es toujours en vie dans des univers parallèles, Theo, mais moi j'habite dans le vrai monde, celui où tes funérailles ont eu lieu ce matin devant un cerceuil ouvert. Je sais que tu es là, quelque part, en train de m'écouter. Et tu devrais savoir que je suis vraiment furax parce que tu m'avais juré que tu ne mourrais jamais et, pourtant, regarde où on en est. Ce qui me fait encore plus mal, c'est que ce n'est pas la première fois que tu ne tiens pas une promesse... "

 

 

 

 

 

 

 

"... Si je veux survivre à la journée d'aujourd'hui, à celle de demain et à toutes celles qui vont suivre, il faut que je reprenne tout depuis le début, depuis l'époque où on était deux garçons qui ont appris à se connaître en faisant des puzzles et ont fini par tomber amoureux..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Je ne sais pas comment vivre sans lui... "

 

 

 

 

 

 

 "... Tu nous as laissés seuls. ta mort a fait de chacun de nous une pièce de ce drôle de puzzle qui ne s'assemble pas complètement, mais sur lequel on peut malgré tout distinguer l'image générale - deux garçons amoureux de quelqu'un qui ne reviendra jamais... "

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Je ne sais pas ce qui restera de moi si mon amour et ma tristesse ne suffisent pas à te ramener à la vie. Peut-être que j'ai moi aussi besoin qu'on me ramène à la vie... "

 

 

 

 

 

 

 

 

"... J'ai compris qu'il n'y avait rien de mal à me laisser sauver par quelqu'un, surtout quand je ne suis pas en mesure de le faire moi-même. On a besoin les uns des autres. C'est comme ça ... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.



23/11/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres