* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Aspirine de Joann Sfar

 

 

 

 

Bande dessinée

Fantastique - Adolescence - Humour

140 pages

Parution : le 6 juin 2018

Editions RUE DE SEVRES

 

 

 

 

 


Synopsis :

 

Aspirine, étudiante en philosophie à la Sorbonne a la rage, elle ne supporte plus de revivre sans cesse les mêmes épisodes de sa vie pourrie. Et ça fait 300 ans que ça dure car Aspirine est vampire, coincée dans son état d'adolescente de 17 ans...

 

 

 

 

L'avis de *Sandra* 25 ans, rêveuse et mangeuse de papier :

 

 

Aspirine est une adolescente en colère, qui s'ennuie à mourir sur cette Terre. Malheureusement, elle a beau essayer d'en finir, rien n'y fait. Elle est condamnée à vivre une éternelle crise d'adolescence. Aspirine est une vampire coincée dans le corps d'une jeune fille de dix sept ans. Cela fait trois cent ans que ça dure et ce n'est pas joli joli à voir...

 

Aspirine est une fille pleine de rage contre le monde entier. Elle tire la tronche, elle a des excès de rage et de désespoir et elle tue. Sa vie n'a rien à voir avec celle de sa sœur Josacine, éternelle jeune femme de 23 ans, croqueuse d'hommes. Aspirine ne trouve aucun intérêt à sa vie éternelle, ça ne va pas en s'arrangeant, et le résultat est acide et sanglant ...
 
Et puis le jeune Yidgor entre en scène. Nerd incompris, passionné de jeux de rôle, il cherche la magie, la vraie, celle qui donnera enfin un sens à sa vie. Et voilà qu'il perce le secret d'Aspirine, qu'il devient son serviteur et qu'il tente de l'aider à trouver sa place. Étonnamment, tout le monde y trouve son compte et on se laisse embarquer dans une folle aventure, bien malgré nous.
 
Je n'avais encore rien lu de Joann Sfar. Totale découverte ! J'avoue ne pas avoir tout de suite accroché à son coup de crayon. Les traits sont dansants et manquaient un peu de détails à mon goût, et à ma plus grand surprise, j'ai fini par adorer leur singularité. Ça colle tellement à l'univers et au ton cynique et décalé de l'auteur, qui ne se censure à aucun moment.
 
Joann Sfar nous offre alors un album moderne, un peu fou mais surtout plein d'humour. L'auteur joue avec la caricature d'une ado blasée, vulgaire, en colère et torturée qui a grand besoin de trouver un sens à son existence. Le scénario est fun et original. On suit volontiers l'auteur dans ses délires et on se laisse surprendre. 
 
 
 
 
https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
"... les vampires aussi ont besoin de magie... "
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Feuilletez les << premières pages >>
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC.


29/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres