* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Atlas des courants invisibles de Thomas Gerbaud

IMG_8132.JPG

 

 

 

 

 

 

Fantastique - Science Fiction

450 pages

Parution : le 31 août 2018

Autoédition

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Chacun d’entre nous a, un jour ou l’autre, ressenti la part d’invisible qui nous gouverne. L’intuition. Le déjà-vu. L’empathie. Les pressentiments. Et s’ils n’étaient que d’infimes fenêtres de perception sur la véritable nature du monde ? Anton est né avec un talent extraordinaire : il lit dans les pensées. Mais un talent extraordinaire, quand on ne le contrôle pas, ça peut vite virer au cauchemar. Lorsque sa bien-aimée disparaît, Anton entreprend un voyage initiatique au cours duquel il va rencontrer d’autres individus doués de talents similaires au sien. Et découvrir la menace qui pèse sur chacun d'entre eux : dans l'ombre, un homme les traque, avec le dessein d’utiliser leurs pouvoirs pour ouvrir une porte auparavant fermée à l'Humanité.

 

 

 

 

 

 

L'avis de *Jim* 20 ans, rêveur et mangeur de papier

 

 

 

Anton est l’un des patients de la clinique psychiatrique Saint Émilien. C’est un patient plutôt discret même si il n’arrive pas encore à gérer ses crises. Une série d’événements le poussent cependant à découvrir qu’il n’est absolument pas fou. Anton a simplement un talent tout particulier qu’il ne maîtrise pas. Lorsque Tara, qui partage sa chambre, est enlevée, il met tout en œuvre pour la sauver...

 
Comment vous présenter ce roman sans trop vous en dévoiler?  Un vaccin, une lettre, le Projet Atlas, des candidats, l’Evénement... Que de mystères qui nous font naturellement tourner les pages. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre en me plongeant dans cette lecture mais plusieurs éléments m’ont rapidement interpellé. Pour me laisser des questions pleins la tête...
 
Il s’agit ici d’un roman fantastique mais dont le récit reste très ancré dans la réalité. Ce sont des décors que nous reconnaissons et l’auteur fait régulièrement référence à des événements historiques (guerres, attentats, catastrophes nucléaires...). Notre monde, tel qu’il est, fait partie intégrante de l’intrigue et j’ai aimé ce que l’auteur a construit tout autour.
 
Anton est un personnage central auquel on s’attache peu à peu. C’est un homme qui n’a pas conscience de son potentiel. Il a besoin d’être guidé pour comprendre qui il est. Il a besoin de réponses. Il fait aussi preuve d’une grande détermination quand il s’agit de sauver Tara, son amie, son amour. Finalement, on le suit sans trop réfléchir jusqu’à ce qu’on réalise qu’il est menacé et qu’il n’est pas le seul.
 
Des chapitres nous permettent ainsi de suivre des personnages extérieurs comme Justin, Jack, Ilia, ou d’autres moins bien intentionnés. On ne comprend pas immédiatement leur rôle dans cette aventure mais tout se met en place en temps voulu. Les chemins se croisent et on sent que ce n’est pas anodin. Nous avons aussi droit à des petits retours dans le passé. Ce sont là des scènes précieuses qui approfondissent à la fois les personnages et l’intrigue. Des scènes que j’aurai tout de même, avec le recul, aimé voir plus nombreuses.
 
Atlas des courants invisibles a été une agréable lecture faite de multiples rencontres et de mystères. Il s’agit d’abord d’une quête initiatique puis d’une invitation au voyage. Si l’ambiance de la lecture est particulièrement mystérieuse, celle-ci évolue vers quelque chose de beaucoup plus mystique, de plus spirituelle au cours de la lecture. On ne sait pas exactement vers quoi nos personnages se dirigent mais on les y accompagne curieux, envoûté, inquiet aussi à l’approche de l’Evénement duquel on décompte les jours...

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3943878_201407222526675.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... - Ca ne s'arrêtera jamais, vous savez, dit-elle doucement. Ca fait partie de vous. Il faut simplement que vous appreniez à composer avec... "

 

 

 

 

 

 

"... Dès les premiers instants, Richard fut saisi par ce qu'il perçut. Il y avait une lumière particulière qui illuminait l'esprit de ce garçon et qu'il discernait malgré le voile d'angoisse qui la ternissait... "

 

 

 

 

 

 

"... - Ne laisse pas la peur t'empêcher de devenir ce que tu dois être... "

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Il existe un tissu invisible qui nous lie tous, dit-il à mi-voix. Les êtres vivants. Les plantes. La matière. Le passé. Le futur. L'univers. Aussi convaincante que puisse être l'illusion de notre existence propre, nous ne sommes qu'une maille de ce tissu, un nœud du réseau qui lie les êtres... "

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Ce qu'on fait toi et moi, reprit-il, c'est essayer de retranscrire la partition cachée derrière la symphonie qui définit un être... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Pourquoi ne laisses-tu pas simplement la musique de l'Univers te traverser? C'est pour ça que nous sommes ici, toi et moi..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Roman autoédité, disponible sur AMAZON.



09/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres