* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Jackaby de William Ritter (tome 2)

 

 

 

 

Tome 2

Fantastique

350 pages

Parution : le 20 mars 2019

Editions BAYARD

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Jackaby et Abigail, détectives du surnaturel, doivent élucider un nouveau mystère : le chat de Mrs Beaumont s'est transformé en poisson. Alors que l'excentrique enquêteur suspecte l'animal d'être une créature qui change de forme pour dévorer ses proies, la pauvre femme est retrouvée morte avec d'étranges marques dans le cou. Celles-ci font écho à un autre décès suspect, mais aussi à la disparition d'un précieux fossile, dans la petite ville de Gad's Valley. Jackaby et Abigail y retrouvent l'inspecteur Charlie Cane pour tenter d'élucider cette énigme. Leur enquête prend bientôt des allures de traque lorsqu'une bête féroce multiplie ses attaques, semant la mort sur son passage...

 

 

 

 

L'avis de *S* 28 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

J'avais super hâte de retrouver Jackaby et Abigail pour débuter une nouvelle enquête. Celle-ci s'est révélée bien curieuse dès les premiers instants pour mon plus grand plaisir. Le chat de Mrs Beaumont s'est transformé en poisson! Oui, oui, vous avez bien lu. Parce qu'ils aiment tout ce qui est anormal, nos deux détectives n'ont d'autres choix que d'emporter l'animal et sa portée d'adorables chatons, qui n'en sont pas vraiment. Je n'entrerai pas dans les détails mais la propriétaire est finalement retrouvée morte, avec une étrange marque dans le cou...

 

L'enquête se met en place assez lentement et j'ai eu un peu de mal à savoir dans quelle direction on allait exactement. Pour tout avouer, je trouvais que l'intrigue partait un peu dans tous les sens, mais le résultat est finalement convaincant. Probablement parce que nous sommes en bonne compagnie et qu'il faut s'attendre à tout lorsqu'on cotoie ces deux détectives. On a encore droit à des échanges divertissants, un poil décalé. Abigail fait quelques faux pas, Jackaby manque clairement de tact et c'est pour ça qu'on les aime.

 

Jackaby fait un drôle de spécialiste, du genre savant fou. C'est un détective peu ordinaire, dont le savoir dans le domaine surnaturel nous laisse parfois bouche bée. Je l'avais déjà mentionné suite à ma lecture du tome 1 dans lequel on fait d'exceptionnelles rencontres, l'auteur met en avant des créatures peu exploitées dans les romans fantastiques. Ici, on parle de caméléomorphes, mais il y a aussi toutes ces petites choses qui échappent au commun des mortels et que Jackaby se fait un plaisir de nous montrer du doigt.

 

Si Jackaby est calé en surnaturel, Abigail est quant à elle passionnée par la paléontologie et dans ce deuxième tome, elle nous surprend elle aussi avec ses connaissances. On a là deux passionnés, qui partagent leur enthousiasme dans deux domaines qui semblent ne rien avoir à faire ensemble. L'auteur a pourtant choisi de mélanger tout ça pour nous concocter une enquête surprenante. C'est assez inattendu. Finalement, on part sur les traces d'une mystérieuse bête qui laisse des cadavres sur son passage. On quitte New Fiddleham pour se rendre à Glad's Valley, on suit le mouvement et la lecture se laisse dévorer.

 

Verdict : Il n'y a pas de coup de cœur cette fois-ci, puisque l'enquête a mis un peu de temps à démarrer ET j'ai même résolu une partie de l'affaire avant nos deux héros. Cependant, je me suis encore beaucoup amusée avec ce deuxième tome. Jackaby et Abigail forment un duo divertissant qu'on prend plaisir à suivre et l'enquête est tout à fait originale. Je serai là pour le tome 3, c'est une certitude !

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 IMG_4084.jpg

 

 

 

 

 

« Certaines jeunes filles sont vendeuses ou fleuristes. D’autres trouvent des maris et restent à la maison. Je suis l’assistante d’un détective fou qui enquête sur des phénomènes inexpliqués… Comme des poissons qui devraient être des chats, mais qui semblent avoir oublié comment faire. Je m’appelle Abigail Rook, et tel est mon métier. »

 

 

 

 

 

 

 

« Pas de mort cette fois-ci, c’est promis.

Elle hocha la tête et me décocha un sourire peu convaincu. Avec le recul, je ne peux pas l’en blâmer. C’était une promesse que je n’étais absolument pas en position de faire. Il allait d’ailleurs y avoir beaucoup de morts. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Jackaby avait affirmé que le pire était de ne pas savoir, mais je dois avouer que depuis, et à de maintes reprises, lors de longues et sombres nuits, je suis devenue nostalgique de l’époque de mon ignorance. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.



22/05/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres