* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

L'Enceinte 9 de Ophélie Bruneau

 

 

 

 

Science Fiction - Anticipation

509 pages

Parution : le 29 août 2019

Editions LYNKS

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Depuis cent ans, à cause d'une pandémie meurtrière, l'humanité s'est repliée derrière 12 Enceintes. Seule survivante, l'Enceinte 9 voit ses ressources s'épuiser et le collectif Fin du monde, qui prône la fin de l'espèce humaine, monter en puissance. Comment Ysa, tout juste promue policière, parviendra-t-elle à sauver son Enceinte de l'extinction ?

 

Chassée par une pandémie meurtrière, l'humanité a fui le monde. Les habitants de l'Enceinte 9 vivent depuis un siècle repliés derrière leurs murailles. Ils ont perdu le contact avec les autres Enceintes, et la Gestion, le logiciel chargé de répondre aux besoins de chacun, ne suffit plus à empêcher les ressources de s'épuiser peu à peu. Ysa est une jeune surnuméraire : née sans bon de naissance, elle doit travailler pour la collectivité dès ses dix-huit ans. Ses premières missions dans la police la confrontent à de nombreux incidents : des suicides de masse, des vols de nourriture. Y aurait-il un lien avec le collectif Fin du Monde, qui souhaite la mort de l'espèce humaine et a déjà anéanti des Enceintes ? La rencontre d'Ysa avec l'ombre, la population non gérée, va tout précipiter. Comment sauver l'Enceinte 9 avant qu'il ne soit trop tard ?

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Suite à une terrible pandémie, le monde s'est réfugié derrière les murailles de plusieurs Enceintes. L'Enceinte 9 n'a aujourd'hui plus aucun contact avec les autres communautés et maintient son confinement. Isolée, la population  est gérée par un système informatique appelé la Gestion. Un système qui, on le découvre bien vite, a ses limites. Les ressources sont épuisées. L'extinction de l'espèce humaine pourrait bien être en marche...

 

On fait aussitôt la connaissance d'Ysa qui vit dans l'Enceinte 9. Orpheline, elle a grandie dans la Pouponnière et se verra bientôt attribuer un métier auquel elle devra se consacrer toute sa vie pour le bien de la communauté. Ysa devient alors une nouvelle recrue de la police centrale, avec sa meilleure amie Lidari. Elle est rapidement dotée d'un implant de vision augmentée et est formée pour maintenir l'ordre et protéger la population. Mais lorsqu'elle est confrontée à des suicides en groupe et à la communauté non gérée, Ysa se révèle être un personnage engagé, prêt à agir pour sauver l'Enceinte. 

 

Ysa est le genre de personnage plein de bonne volonté, sur qui on peut compter et je n'ai eu aucun mal à m'attacher à cette jeune héroïne. Ysa est notre espoir, celle qui, avec les bons alliés, pourrait bien changer les choses. Malgré tout, le lecteur a bien du mal à entrevoir des solutions et c'en devient inquiétant. C'est comme si le monde avait épuisé toutes ses chances, comme si il ne restait plus qu'une issue terrible, notamment mis en avant par le Collectif Fin du Monde.

 

Si tous ces éléments me rendaient extrêmement curieuse, quelques longueurs ont parfois ralenti ma lecture, ont cassé l'action. Il y a eu ces passages où je pouvais lire cent pages d'une traite puis mon enthousiasme retombait peu à peu, pour revenir un peu plus tard. Je n'étais pas spécialement fan de ce rythme  irrégulier malgré mon grand intérêt pour l'histoire et les personnages. La fin du roman me laisse aussi plutôt partagée, puisque que j'ai la nette impression de ne pas avoir eu toutes mes réponses, et l'envie d'explorer encore un peu ce monde ne m'a pas lâchée ...

 

Verdict : Malgré quelques défauts, j'ai découvert un monde futuriste des plus intéressants, des plus travaillés. Il est question d'un monde sur le point de s'effondrer et de héros déterminés à trouver une alternative, à reconstruire. On poursuit la lecture en espérant voir rapidement pencher la balance mais rien n'est gagné. C'est un scénario qui tient debout, qui effraie en même temps et on se laisse embarquer.

 

 

 

 

 

 Ma note : 15/20

 

 

 

 

 

 

 67772516_931322420534845_7613096029680746378_n.jpg

 

 

 

 

 

"... La pression augmentait d'année en année, et la grogne montait en parallèle. La part de l'ombre était-elle responsable de ce désastre, comme le prétendait le président Carolo? Ou les mécanismes de la Gestion étaient-ils vraiment en bout de course? Le seul espoir de l'Enceinte consistait à tout reprendre à zéro, ce que personne ne voulait le laisser faire...

 

 

 

 

 

 

 

"... Jamais elle n'aurait cru qu'être vivante et indemne pouvait faire aussi mal...

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Une fin du monde, si ce n'est pas un minimum flamboyant, ça n'a pas d'intérêt...

 

 

 

 

 

 

 

"... Cette nuit, son avenir ne dépendait plus de sa bonne conduite, mais bien de son audace...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.



13/09/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres