* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Le dernier brûleur d'étoiles de Sophie Val-Piguel

 

 


Prix de l'imaginaire 2015

 

Fantastique

860 pages

Editions FRANCE LOISIRS

Collection NOUVELLES PLUMES

 

 

 

 

Synopsis :

 

À la suite d'un étrange cauchemar, la vie de Gwenvael bascule. Contraint de fuir l'orphelinat où il vit depuis toujours, le jeune homme tente de donner un sens aux mystérieuses paroles prononcées par le directeur de l'institut juste avant son départ : " Trouve Calypso ".

Lorsqu'il est attaqué par une horde d'hommes des bois et capturé par un redoutable guerrier, Gwenvael comprend qu'il a franchi les portes d'un autre monde.
Et s'il n'avait pas toujours vécu à l'orphelinat ?
S'il était Celui qu'ils attendaient tous ?

 

 

 

L'avis de Alex, 17 ans, rêveur et mangeur de papier

 

 

Gwenvaël est un garçon de seize ans, qui a grandi à l'Orphelinat des Ondes. Suite à la mort de sa meilleure amie, il est contraint de fuir. Il part alors se réfugier dans la forêt, avec pour mission de retrouver Calypso. Il ne sait pas qui elle est. Ni où elle se trouve. Mais ce jour là, Gwenvael bascule dans un autre monde et découvre l'univers de Jawahar... 

 

Gwenvaël est un garçon perdu, qui ne sait pas qui il est, ni où se trouve sa place. Et pour couronner le tout, il ne comprend rien à ce qui lui arrive. Il ne comprend rien à ses cauchemars et aux mystérieux appels qui lui parviennent. Il ne comprend pas les signes. C'est un garçon que j'ai trouvé très sensible, mais ça ne l'empêche pas d'avoir du caractère. Gwenvaël est bien décidé à comprendre dans quoi il a mis les pieds, et plus exactement dans quel monde. Et il va se battre pour y arriver. De toute façon, on ne lui laisse pas le choix... Et c'est de cette façon que nous découvrons l'existence des Bruleurs d'Etoiles et leur importance dans un monde bien différent du nôtre.

 

L'univers de Jawahar nous plonge à la fois dans un décor médiéval, et à la fois dans un décor de fantasy, avec des créatures magiques, terribles ou bien majestueuses. Gwenvael y fait de nombreuses rencontres et se fait balloter dans ce monde qui lui est totalement inconnu, bien qu'il en soit originaire. C'est un voyage dangereux auquel il n'a jamais été préparé et tout comme lui, nous attendons avec impatience que la partie sombre de son passé refasse surface. Pour comprendre. Tout simplement.

 

Rien de bien révolutionnaire pour ce récit mais les codes de la fantasy sont exploités comme il se doit. Simplement et efficacement. Là où le roman surprend davantage, c'est dans son rythme. Il fait plus de huit cent pages et pourtant il n'y a aucun temps mort.  Aucun ! Toujours un événement nouveau pour retenir l'attention du lecteur, toujours un rebondissement bienvenu. La plume est tout à fait classique mais impossible de se lasser non plus. Aucune longueur. Le texte coule. Sa lecture est un vrai plaisir. Simple et agréable.

 

Au final, Le Dernier Brûleur d'Etoiles est un bon gros roman d'aventures avec lequel j'ai passé un agréable moment. Un roman dépaysant. Nous découvrons, aux cotés de Gwenvaël et son Mirage, un monde magique en danger dans lequel ils joueront un rôle majeur. Un monde dans lequel il est bien difficile de faire la différence entre le bien et le mal. Et c'est bien là que tout se joue. L'aventure de Gwenvaël n'est pas facile mais lui est au moins riche en enseignements. Je me suis laissé emporter sans aucun mal.

 

 

 

 

 

 Ma note : 15/20

 

 

 

 

 

 

"... Alors que je regardais les enfants gribouiller, les conseillant vaguement sur les couleurs qu'ils devaient ajouter, l'un des dessins attira mon attention : celui de Jeremy, un petit garçon de six ans. Il avait séparé sa feuille en deux par un trait de crayon noir. D'un côté, il avait dessiné un personnage, et de l'autre, un chat avec des ailes. Un coup de feutre reliait l'homme et l'animal qui avaient tous les deux l'air tristes. Au milieu de la page, sur le trait noir, il y avait un cœur rayé par une croix. Je fixai le dessin, mal à l'aise. Cette nuit, j'avais rêvé d'un chat qui avait des ailes et souffrait atrocement.

- Qu'est ce que ça représente? lui demandai-je en m'asseyant à coté de lui. Pourquoi sont-ils séparés?

- Parce qu'ils vivent dans deux mondes différents, m'expliqua t-il, alors qu'ils ont besoin l'un de l'autre. Ils sont malheureux, parce qu'ils devraient être ensemble, mais un méchant les en empêche.

- Et pourquoi ton chat a t-il des ailes? Les chats ne volent pas.

- Qu'est ce que tu en sais? me répliqua-t-il avec colère.

- Les chats avec des ailes n'existent pas.

- Et pourquoi? Comment tu peux le savoir?

- Parce que personne n'en a jamais vu, répondis-je. 

- Et alors? rétorqua-t-il. Ca ne veut rien dire. Ce n'est pas parce qu'on ne les a jamais vu qu'ils n'existent pas. C'est comme les licornes, les fées et les centaures... "

 

 

 

 

 

 

 

Roman disponible sur AMAZON, FNAC et dans la boutique France Loisirs !

 

 



02/06/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres