* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Re-born de Alex Scarrow (tome 2)

 

 

 

 

 

(Tome 2)

A partir de 13 ans

475 pages

Parution : le 4 avril 2018

Editions CASTERMAN

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Léo et son amie Freya survivent tant bien que mal depuis dix-huit mois.
Aucun signe du virus sans doute tué par le froid polaire qui s'est abattu sur Terre.
Mais il s'est juste caché : il a observé les hommes, les femmes et même les enfants. Il a appris et s'est encore perfectionné.
Maintenant, il est prêt...

 

 

 

 

 

L'avis de *Alex* 18 ans, rêveur et mangeur de papier

 

 

Léo et Freya ont survécu à la terrible contamination qui a décimé la planète et le virus ne s'est pas manifesté depuis  plus d'un an. Lorsqu'ils découvrent un message annonçant l'arrivée de secours et une évacuation en bateau, les deux adolescents partent s'assurer qu'il est toujours d'actualité...  

 

Léo et Freya vont-ils pouvoir quitter la Grande-Bretagne? Nos deux héros mettent tous leurs espoirs dans cette éventuelle opération de sauvetage. Après ce qu'ils ont traversé, c'est un objectif encourageant. Rapidement, nous rejoignons une nouvelle communauté de survivants. Mais au vu des dernières rencontres de nos héros, on ne peut que rester sur nos gardes. De nouveaux personnages entrent en scène, un autre est de retour et vient nous surprendre comme jamais, et des petits retours en arrière nous plongent deux ans auparavant, aux Etats-Unis. Tout est réuni pour attirer notre attention...

 

Léo et Freya ne savent absolument pas ce qui les attend. L'auteur laisser planer la menace une bonne partie de la lecture et on a cette terrible impression d'être en compagnie d'une bombe à retardement. L'explosion fera ses dégâts c'est certain, et nos héros restent totalement impuissants. Si le rythme de lecture est beaucoup plus calme que dans le premier tome, il n'en est pas moins stressant. C'est un aspect du récit qu'il fallait absolument conservé et je ne suis pas déçu. En fait, on ne voit pas comment nos héros pourraient en réchapper...

 

Finalement, ce qui fait encore très forte impression, c'est le fameux virus. Je dirai même que c'est lui qui m'a conquis bien avant les différents personnages, qui sont parfois beaucoup moins soignés. C'en est étonnant. Le virus est l'essence même de cette série. Le virus est là, tapi quelque part. Il est prudent. Il est patient. Il est redoutable. Mais quel est son but ultime? 

 

L'auteur a créé un virus impressionnant et il continue de l'exploiter dans ce second tome. Pour notre plus grand plaisir. On se laisse encore surprendre par son niveau de conscience et d'intelligence et on ne sait pas jusqu'où il va aller. C'est un élément particulièrement travaillé, particulièrement complexe qui nous effraie toujours plus. Jusque dans les dernières pages, on reste intrigué par son cheminement, sa croissance, par tout ce dont il est capable. Chaque fois, il repousse les limites. Et... ça fait froid dans le dos.

 

Verdict : Si ce deuxième tome est moins intense que son prédécesseur, on n'échappe absolument pas aux scènes sombres et glauques liées au virus. La lecture est alors tout aussi frissonnante et imprévisible. On continue de s'interroger sur le terrible virus, sur ses plans et c'est là tout l'intérêt du récit. Qu'est-ce qui attend l'Humanité (du moins, ce qu'il en reste) ? Comment nos héros vont-ils s'en sortir? J'attends le grand final avec impatience.

 

 

 

 

 

 

 

"... La chose se redressa et parut hesiter quelques secondes sous le feu des lampes torches braquées sur elle. Corki et ses chevaliers en profitèrent pour battre en retraite. La créature se tenait sur deux jambes d'homme, nues : la première, intacte, était pâle et assez poilue; la seconde, écorchée, n'était plus qu'un amas de muscles et de ligaments à vif. Le monstre partait également un boxer à rayures bleues claires et blanches maculées de tâches de sang... "

 

 

 

 

 

 

" ... ne perdez pas espoir. Nous allons vous venir en aide. Les secours sont en route. Ce message s'adresse en particulier aux survivants de Grande-Bretagne et d'Europe continentale. Si vous vous trouvez en Grande-Bretagne et que vous êtes en mesure de vous déplacer, dirigez-vous vers la ville de Southampton. Si vous êtes ailleurs en Europe, dirigez-vous vers Calais. Une flotte en provenance des Nouveaux Etats-Unis vous y attendra à compter du 1er septembre. Une aide alimentaire vous sera distribuée et si besoin, vous recevrez une assistance médicale. Les personnes souhaitant être évacuées seront évaluées. La flotte ne restera sur place que deux semaines et lévera l'ancre le 14 septembre.... Que Dieu vous Bénisse. "

 

 

 

 

 

 

"... Ils sont peut-être tout gentils et tout mignons, et peut être qu'ils ont vécu l'enfer, eux aussi, n'empêche que n'importe lequel d'entre eux pourrait être contaminé... "

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC.

 

 



19/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres