* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Never Ever de Marie Leymarie

 

 

 

 

Roman pour adolescents

448 pages

Parution : le 5 septembre 2019

Editions SYROS

 

 

 

 

Synopsis :

 

Quelles sont les bonnes et les mauvaises raisons de tomber amoureux ?

Il y a Natacha, blonde décolorée à la Marylin, qui tombe amoureuse comme elle respire. Et puis il y a Franck, atypique, à l'humour décalé irrésistible, qui s'invente un monde, et peut-être un amour. Il y a des amis, des histoires de fesses, des rires. Des ados qui se cherchent et d'autres qui se trouvent. La vie, quoi.

 

 

 

 

L'avis de *Sissi* rêveuse et mangeuse de papier

 

C'est l'histoire de Leila, Raoul, Florent, Fatou et les autres. Mais c'est surtout l'histoire de Natacha et Franck. On plonge dans le quotidien de tous ces adolescents, tous plus différents les uns que les autres. On suit tout ce petit monde, cette bande d'amis, au début du lycée qui a un peu éloigné certains d'entre eux. Ils grandissent, ils s'affirment, ils rêvent. 

 

L'auteure a particulièrement soigné deux de ses personnages. Natacha et Franck sont au cœur du récit et j'ai aimé découvrir qui ils étaient réellement, leur personnalité, comment ils étaient perçus par leurs amis, ou encore leur vision de l'amour, entre autres choses. 

 

Natacha est une adolescente très touchante. Elle n'a pas autant confiance en elle qu'elle ne le laisse paraître. Elle a surtout confiance en le pouvoir qu'elle exerce sur les garçons et est persuadée qu'elle n'a que ça pour elle. Et cette naïveté lui vaut bien des peines et désillusions. Natacha est finalement une adolescente qui se cherche totalement, qui doit apprendre à dire non. 

 

Franck est ce garçon qui fait souvent le clown et il fatigue un peu tout le monde. En réalité, Franck pense juste différemment et lire son journal permet au lecteur de mieux le cerner. Il a un humour bien à lui, il semble vivre dans sa bulle, avec ses propres règles. Mais ce garçon est rafraîchissant. Il ne ment ni aux autres, ni à lui même. J'ai adoré sa façon de penser, sa façon d'être et je ne pensais pas autant apprécier ce personnage.

 

Dans ce roman, on parle de l'adolescence, de l'amitié, d'amour, de sexe. J'ai trouvé ce roman juste et touchant, j'ai aimé découvrir ces petits morceaux de vie. La lecture est facile et l'évolution des personnages est subtile. On aimerait presque les accompagner encore un peu...

 

 

" ... ça sert à rien, la vie, si on reste sur le bord... "

 

 

 

 

 

 

 

"... C'était comme ça depuis plusieurs années, Natacha se cognait le cœur partout, à tous les angles, contre tous les murs. Mais elle ne voyait pas le problème... "

 

 

 

 

 

 

 

"... Natacha, elle a toujours besoin de bras, sinon elle a froid... "

 

 

 

 

 

 

"... Vous n'avez peut-être pas remarqué, lecteur distrait, mais ça fait quand même vingt cinq pages que je n'ai pas prononcé le mot "gravillons", et ça doit  bien faire trois semaines que je ne suis pas allé en jeter dans le canal. Vous devez vous imaginer que je suis en train de devenir normal - pire, ordinaire ! il est grand temps que je vous parle de ma brosse à dents.... "

 

 

 

 

 

 

 

 

"Elle ne parvenait pas à comprendre ce qui lui arrivait, ce vide absurde, ce trou qu'il avait laissé en elle, ce sentiment de ne plus être une, comme si son corps était en morceaux et que ces morceaux ne s'emboitait plus... "

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.



14/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres