* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Calpurnia de Daphné Collignon (volume 2)

 

 

 

 

Album

Volume 2/2

120 pages

Parution : le 19 février 2020

Editions RUE DE SEVRES

(d'après le roman de Jacqueline Kelly)

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Nous sommes dans le comte de Caldwell, au Texas, en 1899. Tout en développant son esprit scientifique, Calpurnia Tate, onze ans, continue de partager avec son grand-père les enthousiasmes et les doutes quant à ses découvertes. Elle affirme sa personnalité au milieu de ses six frères et se confronte aux difficultés d'être une jeune fille à l'aube du XXe siècle. Apprendre la cuisine, la couture et les bonnes manières, comme il se doit, ou se laisser porter par sa curiosité insatiable ? Et si elle ne voulait pas faire son entrée dans le monde comme toutes les jeunes filles de son âge ? Et si la science pouvait ouvrir un chemin vers la liberté ?

 

 

 

L'avis de *Sissi* rêveuse et mangeuse de papier

 

J'étais très impatiente de découvrir ce second album pour y retrouver Calpurnia, cette jeune fille curieuse et passionnée par la nature. On la retrouve alors que sa mère aimerait la voir faire ses débuts dans le monde. Ce qui a de quoi inquiéter notre héroïne, absolument pas inspirée par les travaux de couture, ni par le thé, ni par la cuisine. Calpurnia y préfère la science, de tout son cœur.

 

On ne peut que comprendre les inquiétudes de Calpurnia et c'est justement autour de ses doutes et de ses envies que porte ce deuxième volume. Calpurnia ne comprend pas pourquoi on la guide vers un destin qui ne lui convient pas, ni pourquoi on l'oblige à devenir une jeune dame de la société pour y trouver sa place auprès d'un mari, quand ses souhaits sont bien différents.

 

A juste titre, on sent cette jeune fille qui hésite grandement à lutter pour suivre son cœur, ou accepter l'avenir qu'on a choisi pour elle. En cette toute fin du XIXème siècle, quelles opportunités s'offrent véritablement à elle? Calpurnia réalisera t-elle son rêve? Deviendra t-elle naturaliste? C'est un siècle nouveau qui approche et se soulève la question de l'émancipation de la femme. Question encore très très délicate mais avec des jeunes filles telles que Calpurnia, tout semble possible.

 

Pour ce qui est du graphisme, j'ai aimé retrouver les merveilleux dessins de Daphné Collignon. Les couleurs des planches sont relativement sombres (tons noirs, gris, marron) et préservent une ambiance désuète, d'un siècle passé. Les traits sont ronds, délicats et sont parfaits pour représenter les personnages les plus froids comme les plus chaleureux. Il ne m'en fallait pas plus pour apprécier cette lecture inspirante et touchante à souhait.

 

 

 

 

 

 

 IMG_4658.jpg

 

 

 

 

 

" ... - La leçon d'aujourd'hui est la suivante. Mieux vaut voyager l'espoir au cœur qu'arriver sain et sauf. Est-ce que tu comprends?

- N..non.

- Cela signifie que nous devrions fêter chaque échec, parce qu'il indique clairement que notre voyage de découverte n'est pas encore fini. Et c'est le voyage qui compte, Calpurnia. Le voyage... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 

 



19/02/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres