* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Kingdom of the Wicked de Kerri Maniscalco

 

 

 

 

 

Fantastique - Young Adult

384 pages

Parution : le 27 octobre 2020

Editions JAMES PATTERSON

ou HODDER STOUGHTON

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Après avoir découvert la plume de Kerri Maniscalco avec les enquêtes de la fantastique Audrey Rose, je me suis totalement laissée tenter par son tout dernier roman. Et finalement, c'est l'un des romans en version originale qui m'a été le plus simple à lire. J'étais étonnamment très à l'aise dans cette lecture. Parce que le niveau d'anglais est particulièrement accessible, ou peut-être parce que je connaissais déjà la plume de l'auteure, le récit était très fluide, très agréable à découvrir dès les premiers instants. (Ce roman pourrait même être un bon choix pour un lecteur qui fait ses premiers pas en lecture VO)

 

Coté scénario, je vous en dis un peu plus. Direction Palerme, en Sicile. Emilia et Vittoria sont sœurs jumelles et sorcières. Elles vivent parmi les humains, sans pour autant dévoiler leur véritable nature. Depuis leur enfance, leur grand-mère leur a appris à se protéger, tout en partageant notamment de vieilles histoires sur les Sept Princes de l'Enfer et ses superstitions autour du Mal. Quand deux jeunes filles sont tuées, la grand-mère a un mauvais pressentiment. Puis c'est le drame, Emilia retrouve sa sœur morte. Elle fait alors la promesse de trouver son meurtrier et de la venger...

 

Est-ce l'œuvre du Malin, ou bien celle d'un chasseur de sorcières? On n'en sait trop rien et on laisse Emilia nous guider. Et cela se fait sans difficulté.  Je me suis laissée entraîner par les péripéties, par toutes les interrogations d'Emilia, qui étaient totalement légitimes après la perte de sa soeur. Même si elle ne prend pas toujours les bonnes décisions, je l'ai trouvé bien courageuse de se lancer seule dans tout ça. Puis toutes les petites découvertes au fil de la lecture  ont continué à capter mon attention. Il faut dire que le mystère qui entoure la mort brutale de Vittoria a de quoi intriguer le lecteur, ainsi que ses secrets.

 

Pour trouver des réponses, Emilia fait le choix d'invoquer un démon et se trouve face au plus inattendu des alliés. On sent les ennuis arriver évidemment. Leur duo interpelle aussitôt et on a envie de savoir où tout cela va nous mener. Dans un cadre italien bien ancré, le scénario est dans l'ensemble bien efficace, bien entraînant. Et même si quelques petites choses étaient finalement un peu prévisibles, parce que déjà vu dans d'autres romans du genre, ça n'a rien retiré au plaisir de cette lecture. J'ai passé un bon moment et j'ai hâte d'éclaircir certains points avec le second tome qui est prévu pour l'automne 2021.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« It was hard to grasp the fact that the monsters from my childhood stories were real. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



05/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 145 autres membres