* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Le jardinier qui cultivait des livres de Nadine Poirier



 

 

 

Album

Illustré par Claude K.Dubois

A partir de 3 ans

32 pages

Parution : le 28 mai 2020

Editions D'EUX

 

 

 

 

 

Description :

 

Nadine Poirier raconte ici, avec des mots tendres et choisis, une rencontre entre un jardinier et une jeune fille. Lui, seul, à cultiver des livres. Elle, seule, sans parents. Leur rencontre changera leur vie à tout jamais. Et d'une certaine façon, la façon de regarder des lecteurs.

 

 

 

 

 

L'avis des Rêveurs et mangeurs de papier

 

Dans cet album, on fait la rencontre d'un vieil homme chassé par les habitants de son village parce qu'il dérange fortement en leur racontant des histoires. Le voilà donc isolé dans sa maison, au milieu de ces livres qu'il chérit tant. Il enfouit des mots dans son grand jardin pour y faire pousser des romans qu'ils dévorent les uns après les autres. Il s'arme de patience et d'amour. Puis un beau jour, débarque dans sa vie une orpheline, elle aussi rejetée par les autres...

 

Les premières pages nous plonge aussitôt dans une lecture des plus touchantes. Par ses mots, par ses illustrations à l'aquarelle tout en finesse. Parce qu'ils sont différents, le vieil homme et l'enfant sont rejetés par le reste du village et on sent que leur rencontre fera des merveilles, malgré les réticences du vieil homme un peu ronchon qui n'y connaît pas grand chose aux enfants.

 

C'est une certitude, ils ont tous les deux beaucoup de choses à s'apprendre. On tourne les pages avec une certaine émotion. Ils se laissent tous les deux facilement porter, captiver par leurs lectures et l'auteure et l'illustrateur arrivent parfaitement à nous transmettre ce petit bonheur. C'est tout simplement merveilleux de découvrir ce vieil homme et cette enfant réunis autour des livres, qui apprennent à prendre soin l'un de l'autre.

 

Verdict : Il s'agit là d'un album tendre et émouvant à mettre dans les mains de tous les amoureux des livres. Il évoque avec simplicité la solitude, le partage et l'amour autour de deux personnages terriblement attachants. De chaque dessin à l'aquarelle ressort beaucoup d'émotions et on ne peut terminer la lecture qu'avec un grand sourire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Le jardinier enfouissait des mots dans la terre de son jardin. Il arrosait méticuleusement les racines, les fertilisait de fruits et de légumes qu'il étendait entre les pousses. Le soir venu, le jardinier les couvrait d'un grand voile pour protéger les pages de la pluie et du froid. Il prenait bien soin de sa culture qui avait une valeur inestimable à ses yeux.
 
 
 
 
 


15/07/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres