* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Le royaume assassiné de Alexandra Christo

Le royaume assassiné par [Alexandra Christo, Emmanuel Pettini]

 

 

 

 

 

 

Aventure - Young Adult

499 pages

Parution : le 26 novembre 2020

Editions DESAXUS

 

 

 

 

 

Une sirène meurtrière et un prince aventurier vont devoir s'allier malgré eux.


Une réinterprétation très sombre de
La Petite Sirène
.

 

 

 

 



Synopsis :

 

Lira est la sirène la plus dangereuse de l'océan. Elle a déjà pris le cœur de dix-sept princes qui sont tombés sous son charme. Mais un jour, tout bascule lorsqu'elle tue l'une de ses semblables. Pour la punir, sa mère la Reine des Mers transforme Lira en ce qu'elle déteste le plus : une humaine. Elle lui donne alors jusqu'au solstice d'hiver pour lui apporter le cœur du Prince Elian, ou bien elle restera sous cette forme pour l'éternité. 

De son côté, le Prince considère l'océan comme sa vraie demeure, même s'il est l'héritier du plus grand des royaumes. Chasser les sirènes est sa raison d'être. Mais lorsqu'il sauve une jeune femme qui se noie, il est loin de se douter de sa vraie nature... Pour le remercier, elle lui promet de l'aider à trouver le moyen de détruire toutes les sirènes, mais peut-il vraiment lui faire confiance ?

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Chaque année, Lira vole le cœur d'un humain pour sa collection personnelle. Depuis que les hommes ont tué la déesse Keto, c'est une tradition pour les sirènes de son royaume. Élian est un chasseur de sirènes. C'est une vie sur les flots, une vie de pirate qu'il a choisi quand bien même il est un jeune prince. Voilà deux héros qui semblent impitoyables. Deux tueurs qui pourrait bien s'affronter un jour ou l'autre. Un monstre et un chasseur que rien n'arrête.

 

Vous pouvez tout de suite mettre de côté l'image de la princesse Disney qui s'extasie devant une fourchette. Imaginez plutôt Lira comme une prédatrice, la terrible Dévoreuse de Princes. L'auteure décrit en quelques chapitres une créature sans cœur, dévastatrice, qui promet pour la suite de la lecture. J'ai vraiment aimé découvrir son monde, sombre et terrible et je n'ai eu aucun mal à m'en imprégner. 

 

Sans trop en dire, les circonstances font que nos deux personnages se lancent dans une quête identique mais avec un objectif bien différent. La majeure partie de notre aventure se déroule alors à bord du Saad, navire du prince Élian, en compagnie d'une poignée de pirates qui adore se dire des vacheries. C'est l'occasion pour nous de redécouvrir nos deux héros, qui se révèlent beaucoup plus nuancés au fil du récit. En dehors de quelques passages isolés moins fluides, moins entraînants, la lecture est agréable et on tourne les pages avec facilité.

 

Le dernier tiers de ce livre est par contre fantastique, alors qu'on se rapproche de plus en plus du moment tant redouté et surtout de la fin incertaine. Il y a plus d'action, plus de surprises, et toujours plus de mensonges entre nos deux héros. J'ai vraiment trouvé l'intensité que j'attendais de ce roman dans le dernier tiers de la lecture et je ne l'ai plus lâché. On se dit que ça ne peut que mal se finir, que le sang va couler, et on redoute terriblement le dénouement. Ce roman est finalement un voyage en mer dans l'ensemble bien entraînant, avec un duo féroce. 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

« C’est ainsi que ça se déroule en mer. Une vie brutale et implacable, remplie d’une cruauté vaine et infinie qui n’est jamais récompensée. »

 

 

 

 

 

« Il est bien différent des autres, débarrassé de toute innocence, malfaisant. Ce n’est pas un prince inexpérimenté et anxieux, il est rodé à la guerre et à la sauvagerie. Son cœur devrait être magnifique à contempler dans ma main. Je me lèche les lèvres une fois de plus, et j’ouvre la bouche pour laisser résonner mon chant ... »

 

 

 

 

 

 

 

 

« Je perds tout de vue : ma mission, mon royaume, le monde entier. Tout a été transporté ailleurs, à un autre moment. Pour l’instant, il n’y a que nous, ici. Moi, mon bateau, et cette fille avec l’océan dans les yeux. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.



02/01/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 144 autres membres