* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Les Légendes Perdues d'Aegane de Sébastien Moulin (tome 1)

 

 

 

 

 

 

Fantasy

Autoédition

450 pages

Parution : le 29 mai 2020

Disponible au format papier et numérique

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

La paix ? Au fil des siècles, nous pourrions compter les trêves dans le monde d'Aëgane sur les doigts d'une main. Des nations furent renversées par des souverains sanguinaires. Des populations furent asservies ou exterminées au nom de divinités facétieuses. De nombreuses civilisations disparurent, et avec elles, des cultures entières furent à jamais perdues.Le royaume d'Adaïs, regroupement de provinces conquises de gré ou de force ces dernières années, doit sa récente stabilité aux 10 Légions qui le protège. Nombreux furent les envahisseurs ou rebelles à faire face à ces terribles adversaires, sans jamais les faire vaciller. Épicentre de nombreux conflits, Adaïs pansait encore les plaies marquant son territoire après avoir vécu plusieurs guerres dévastatrices.La pérennité du royaume se trouve peut-être entre les mains d'un diplomate et de ses compagnons chargés d'enquêter sur la rumeur de la mobilisation d'une armée d'orcs accompagnée de puissants sorciers. Les émissaires se rendent dans une province marquée par les stigmates du passé et mettront tout en œuvre pour faire la lumière sur les événements se tramant par delà le gouffre des damnés, brèche mystique protégeant Adaïs de terres hostiles.Dernières informations capitales d'une sentinelle héroïque ou affabulations d'un mourant ? De la réponse à cette question dépend peut-être la survie d'Adaïs.

 

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Bienvenue dans le monde d'Aegane et plus exactement dans le royaume d'Adais. À la demande du roi, le général Thorn se rend dans la capitale de la province de Sartis pour écouter les doléances du consul Varas. Celui-ci partage alors ses inquiétudes suite à une attaque sur les terres dévastées. L'ennemi résiste et une magie puissante serait à l'oeuvre. C'était sans compter la situation préoccupante de toute la province. Thorn et sa troupe ont du pain sur la planche...

 

Si il y a bien quelque chose qui m'effraie un peu lorsque je me plonge dans un univers de fantasy pure, c'est d'être tout simplement paumée dès les premières pages. Cette crainte a vite été écartée quand j'ai commencé ce premier tome. Sébastien Moulin a une plume aussi soignée qu'accessible et ça m'a réellement rassurée pour la suite de l'aventure. 

 

J'ai ensuite adoré faire la connaissance des membres de la légion VII, l'un des grands atouts de ce récit. Thorn, Krikhane, Breiz, Mô, Cat, Kas... forment une troupe aussi vaillante qu'intimidante, une troupe aussi efficace que sympathique à suivre. Ce sont des personnages tous très charismatiques que je n'ai eu aucun mal à me représenter, à qui il ne vaut mieux pas chercher des noises mais sur qui on peut clairement compter.

 

Tout au long de ce premier tome, nos personnages sont confrontés à divers problèmes. Il faut prendre des décisions rapides et stratégiques, tenter quelques négociations. Nous voilà alors embarqués dans un long voyage dont l'objectif est d'anticiper et faire face à une possible invasion. On n'a aucune certitude sur ce qui attend réellement nos héros et l'aventure n'en est que plus prenante. Et tout particulièrement dans la seconde moitié du récit qui devient ensuite difficile à lâcher. 

 

Verdict : L'auteur nous invite à découvrir un univers des plus travaillés aux côtés de grands guerriers qui mènent un long combat pour la paix de tout un royaume. La découverte est super agréable. On se laisse porter par les échanges qui rythment notre lecture, on récolte dans un même temps au cours du voyage des informations sur ce monde qui semble avoir perdu son équilibre. Et je n'étais clairement pas prête pour les derniers événements de ce premier tome ! A suivre...

 

 

 

 

 

 https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3943878_201407222526675.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« — Nous y voilà, Tristan ! Le vrai voyage commence… affirma Cat.

 

Ils regardèrent vers l’horizon. Le ciel s’assombrissait au loin. Des éclairs zébraient de terrifiants nuages noirs. À cette distance, difficile d’en distinguer plus sur cette passe maudite dans laquelle ils allaient se jeter.

 

Breiz hurla :

— Préparez-vous à découvrir l’enfer, mes amis ! 

 

Il semblait possédé ! Son excitation à l’idée d’affronter les éléments déchaînés illuminait son visage. »

 

 

 

 

 

 

 



18/07/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres