* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Les Vigilantes de Fabien Clavel (tome 2)

 

 

 

 

Anticipation

384 pages

Parution : 4 avril 2018

Editions RAGEOT

 

 

 

 

 

Synopsis : 

 

Condamnée pour trahison par la dictature de Ferentz, Anna a perdu son statut de Vigilante. Reléguée à la frontière est du pays, dans un camp de réhabilitation sordide, elle découvre sa réputation de rebelle au pouvoir et tous les espoirs mis en elle par les autres prisonnières. Fille d’opposants politiques, elle hérite du flambeau de la résistance. Mais pour espérer en rallumer la flamme, elle doit d’abord réussir son évasion…

 

 

 

L'avis de *Alex* 19 ans, rêveur et mangeur de papier

 

Anna a été faite prisonnière et envoyée en camp de réhabilitation. Elle doit payer pour sa trahison. Elle doit payer pour avoir rejoint la résistance et sa famille subit le même sort. Pourtant, Anna n'a pas perdu espoir. Sa haine contre le Parti ne fait qu'accroître et elle ne le laissera pas triompher. Le combat n'est pas encore terminé...

 
C'est dans un camp de réhabilitation que débute ce second tome. Cette suite s'annonce alors plus pénible. La résistance semble avoir perdue toutes ses forces et notre héroïne doute. Mais ce qui compte finalement, c'est que la flamme soit toujours là, l'envie de frapper fort aussi. 
 
Nous retrouvons avec plaisir une héroïne qui n'a pas dit son dernier mot, qui n'a pas finit de se rebeller. Nous retrouvons une jeune fille qui se sent trahie aussi et qui a désormais bien du mal à faire confiance. Mais elle n'a pas d'autres choix que de trouver des alliés si elle veut poursuivre son combat. Contre toute attente, ce sont les alliés qui viennent à elle. Anna n'est plus seule...
 
Anna est un personnage qui veut sauver ceux qu'elle aime, quand bien même cela s'annonce difficile, voire impossible. Plus qu'une soif de vengeance, c'est une soif de justice qui l'anime et c'est ce qui en fait une héroïne aussi remarquable. Elle n'a même pas idée de l'impact qu'elle a, de l'espoir qu'elle représente et on avance à ses côtés confiant, malgré les épreuves.
 
Le rythme de lecture se veut de plus en plus intense. Si notre héroïne veut renverser Ferentz et son régime, ce n'est pas un combat gagné d'avance. Loin de là. Même si le mouvement anti-Ferentz prend de l'ampleur, même si la lutte ne cesse à aucun moment, même si Anna est engagée, on finit pas perdre peu à peu espoir. Parce que l'ennemi sait se servir des faiblesses de notre héroïne...
 
Verdict : L'auteur nous sert une suite toute aussi efficace que le premier tome. Plus on avance dans notre lecture, plus l'étau se resserre, ne laissant que très peu de chances aux résistants de faire entendre leur voix. C'est un aspect du récit qui m'a beaucoup plu. On ne sait pas si ce combat vaut la peine d'être mené mais on s'accroche. J'ai passé un agréable moment de lecture, aux côtés d'une héroïne profondément humaine qui ose se lever contre la dictature, pour la liberté des siens.
 
 
 
 
 
 

 

« Les yeux de l’oppression sont toujours ouverts. »

 

 

 

 

« Mon nom est Athéna. Je suis comme vous. Sauf que j’habite un pays soumis à une dictature, celle de Ferentz Felkay. Beaucoup d’entre vous ne connaissent pas mon pays, certains l’ont fui, certains ne font qu’y passer. Moi, j’y vis. Et je ne suis pas la seule. Nous sommes des millions à habiter ce pays ! À souffrir chaque jour de la censure, de l’oppression, de la violence. »

 

 

 

 

 

« –  Après tout ce temps, tu ne te rends toujours pas compte de ce que tu représentes… »

 

 

 

 

 

 

« ... une flamme brille dans leurs yeux. Cette flamme, Anna la reconnaît. C’est la même qui la brûle. Celle qui la pousse à se dresser contre Ferentz. Celle qui détruit tout sur son passage. Celle qui empêche tout retour en arrière. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie, sur  AMAZON et  FNAC.



23/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 123 autres membres