* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Missouri 1627 de Jenni Hendriks et Ted Caplan

 

 

 

 

A partir de 14 ans

Young adult

Parution : le 24 février 2021

367 pages

Éditions BAYARD

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

À 17 ans, Veronica a un avenir prometteur. Élève populaire et brillante, elle vient d'être admise dans une prestigieuse université et sa vie semble toute tracée. Pourtant, le jour où elle découvre qu'elle est enceinte, son monde s'écroule et toutes ses certitudes s'envolent. Elle n'est pas prête.

Parfois, dans la vie, il y a des tests qu'on préfèrerait rater...

Sa seule solution : se rendre dans une clinique à 1 627 kilomètres de chez elle.
Désespérée, elle se tourne vers son ex-meilleure amie, Bailey, punkette affranchie, la seule à qui elle peut demander de l'aide.
Commence alors un périple à mille à l'heure sur les routes des États-Unis.

Ces deux filles, que tout oppose, vont devoir affronter le monde et prendre leur destin en main.

Des rebondissements en pagaille, un lexique de gros mots très créatif, une amitié mise à l'épreuve, un vent de liberté et bien plus encore...

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Veronica a de bonnes notes, a été accepté à l'université et sa seule inquiétude est de réussir ses examens. Elle sera peut-être même major de sa promo. Tout bascule quand elle fait un test de grossesse dans les toilettes du lycée. Test qui se révèle positif. Cette grossesse n'est pas tout à fait au programme et Veronica choisit de se rendre dans une clinique à 1627 km, avec pour seul soutien une ex-meilleure amie ...

 

Cette lecture aborde un sujet important et pas si facile à aborder. Pourtant, on suit les péripéties des deux jeunes filles avec le sourire. Les deux auteurs ont choisi de nous plonger dans des scènes souvent comiques et une certaine fraîcheur se dégage du récit. Ils dédramatisent une situation sérieuse et angoissante et nous embarquent en quelques pages. Nous voilà parti pour un petit road-trip qui se transforme en vraie galère !

 

J'ai particulièrement apprécié le personnage de Bailey, cette jeune fille directe, audacieuse, ce soutien inattendu. Elle m'a fait rire et ce n'est pas pour autant qu'on en oublie la décision qui attend Veronica. Cette décision qui changera d'une manière ou d'une autre la personne qu'elle est, qu'elle pensait être. Ça reste un roman tout léger et agréable à lire. Un roman dans lequel on parle d'amitié, du jugement des autres, de l'image qu'on renvoie ou qu'on aimerait renvoyer, de nos convictions profondes, lorsqu'on met de côté celle des autres. Et c'est très chouette à découvrir !

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Disponible en librairie.



24/02/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 145 autres membres