* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

#Murder de Gretchen McNeil

 

 

 

 

 

 

Young adult - Thriller

408 pages

Parution : le 16 octobre 2019

Editions MILAN

 

 

 

 

 

 

Et si la peine de mort devenait un jeu de télé-réalité ?

 

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Grâce à une application, les honnêtes citoyens peuvent désormais visionner, commenter et partager les exécutions des criminels envoyés sur l'île d'Alcatraz 2.0. Tout y est orchestré pour que leur mise à mort soit du grand spectacle.

Dee, lycéenne, se réveille dans cet enfer, accusée d'un crime qu'elle n'a pas commis.
Des millions de personnes vont-elles assister à son #massacre ?

 

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Tout est allé très vite pour Dee. Son arrestation et son procès vite expédiés, la sentence est tombée. Pour avoir tué sa demi sœur, Dee est envoyée sur une île, à Alcatraz 2.0, une prison pas comme les autres. Les détenus y sont filmés pour une émission qui connaît un succès fou. Leur quotidien est retransmis en direct ainsi que leur exécution, mise en scène par des bourreaux lancés à leurs trousses. Pour Dee, le cauchemar continue...

 

Le concept de ce roman est juste dingue. Cruel mais dingue. Dès les premières pages, on se laisse complètement prendre au jeu. On prend connaissance du principe de ce show TV, des réactions en direct et enflammées des téléspectateurs, qui critiquent, débattent, font part de leur théorie du complot, s’enthousiasment. C’est aussi délirant que terrifiant. Et quand on voit l’ampleur des téléréalités aujourd’hui ou l’impact des réseaux sociaux, la course aux likes, ce scénario n’est pas aussi tiré par les cheveux qu’il n’y parait...

 

On suit Dee dans cette aventure cauchemardesque, sans pouvoir décrocher tant le récit est addictif. Notre héroïne ne peut que suivre le mouvement et tenter de sauver sa peau, ou en tout cas faire reculer ce qui nous semble inévitable. On rencontre alors d’autres détenus qui vivent la même situation qu’elle et les premières questions se soulèvent.

 

Pourquoi aucun de ces jeunes prisonniers ne semble être coupable du crime dont on les accuse? Qu’est-il réellement arrivé à la demi sœur de Dee? Quelles sont les véritables motivations de Postman, à la tête de ce show morbide? J’ai aimé tous ces mystères. Les personnages se font clairement manipulés mais plusieurs éléments nous échappent pour comprendre véritablement ce qui se passe. Si je n’ai pas été convaincue par la totalité des révélations, la lecture reste ultra rythmée et prenante du début à la fin. J’ai passé un super moment !

 

 

 

 

 

 

« ... une chose était certaine : un des tarés du Postman était sur le point de faire couler son sang. Mais qui ?

Finirait-elle comme principal ingrédient dans un des plats cannibales d’Hannah Vorace ? Ou comme vedette dans une reconstitution gore d’Autant en emporte le vent de Cecil B. DeViolent ? Gucci le Bourreau était-il en train de fabriquer une corde de créateur spécialement adaptée à son cou, assortie à son teint et inspirée des dernières tendances de la Fashion Week de New York, avec laquelle il l’étranglerait lentement jusqu’à ce qu’elle rende son dernier souffle ? Ou Molly la Déchiqueteuse allait-elle inonder la pièce, la remplir de piranhas et la faire choisir entre mourir noyée ou dévorée ? »

 

 

 

 

 

« Dans quel genre de monde tordu regardait-on avec autant d’intérêt des tueurs en série tarés tenter d’assassiner des adolescents ? »

 

 

 

 

 

 

 Disponible en librairie.



05/11/2019
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 145 autres membres