* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Peine Ombre de Ariel Holzl

 

 

 

 

Dark Fantasy - Young Adult

272 pages

Parution : le 12 mai 2021

404 Editions

 

 

 

Synopsis :

 

Et si une Éclipse faisait basculer le monde dans les ténèbres ?

Tous les trente ans, les ténèbres infectent les terres d'Astravia, empoisonnent les vivants et les transforment en monstres. Mais elles accordent aussi aux nouveau-nés des pouvoirs quasi-divins. On les appelle les Éclipsiens et Livianne Palumbre est de ceux-là. Elle sait écouter les ombres depuis toujours et s'occupe de défendre les baronnies locales. Un jour, lors d'une banale chasse aux miasmes, l'Éclipse s'abat sur Astravia avec une décennie d'avance. Cette fois, l'obscurité submerge le monde durant trois minutes au lieu d'une seule... À ce rythme, c'est Astravia tout entière qui va disparaître. Livianne devra sortir de sa solitude, retrouver d'anciens camarades de l'académie de Peine-Ombre, qui forme les Éclipsiens, et mettre fin à ce carnage.
Mais il se pourrait que les ombres la dévorent avant...

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Je ne vous souhaiterai pas la bienvenue sur les terres d'Astravia. Parce qu'il y a peu de chances que vous surviviez à l'Eclipse, qui a lieu tous les trente ans, qui empoisonne, qui transforme tout sur son passage. Mais je peux quand même vous inviter pour une chasse aux miasmes aux côtés de Livianne Palumbre, jeune éclipsienne formée à l'Académie de Peine Ombre. Malheureusement, l'Eclipse semble avoir changé de cycle et bientôt tout sera infecté, plongé dans les ténèbres ...

 

L'auteur nous offre une expédition au cœur des Terres Aveugles. Autant vous dire que le voyage est cauchemardesque. Voilà une lecture bien obscure, un peu glauque, mais aussi atrocement prenante. Elle fait moins de trois cent pages et elle est d'une efficacité déroutante. 

 

Encore une fois, Ariel Holzl maitrise son univers sur le bout des doigts et il est impossible de deviner vers quoi on se dirige. On découvre les ficelles de ce sombre univers, notamment les conséquences désastreuses des éclipses et on ne voit pas comment nos éclipsiens pourraient éviter qu'Astravia devienne un monde de miasmes. Et ce malgré leurs pouvoirs. Il y a aussi ces petits sauts en arrière dans lesquels l'auteur dévoile certains éléments qui pourraient bien tout changer. La découverte est plutôt convaincante même si parfois j'avais envie d'aller plus loin dans les explications. Ce titre de dark fantasy reste très efficace !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Trois minutes. L’éclipse avait duré trois minutes entières, au lieu d’une.

Livianne se mordit la lèvre.

C’était… inimaginable. Les dégâts allaient être astronomiques. Tant de miasmes, tant de morts… Et il restait si peu d’éclipsiens.

D’une main tremblante, elle retira son prisme de la gorge du capitaine »

 

 

 

 

 

 

 

« Une monstruosité difforme pénétra dans la chaumière.

Livianne n’en avait jamais vu d’aussi repoussante : plusieurs soldats semblaient avoir fusionné avec leurs montures en un seul et même corps. Un amas de muscles sans peau. Des yeux chassieux, rongés par les miasmes. Beaucoup trop de pattes. »

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 



24/06/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 149 autres membres