* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

The black kids de Christina Hammonds Reed

 

 

 

 

Fiction historique

Adolescence - Racisme

416 pages

Parution : le 3 juin 2021

Editions SLALOM

 

 

 

Un roman engagé et universel.

 

 

Synopsis :

 

 

1992, Los Angeles s'embrase. Des policiers viennent d'être acquittés alors qu'ils ont passé à tabac Rodney King, un homme noir. Ashley, 17 ans, se pensait jusqu'ici hors d'atteinte. Fille d'une famille aisée, fréquentant un lycée huppé, elle ne s'est jamais sentie victime d'injustices ou de discriminations raciale... Ou peut-être que si ?
Une histoire d'amour naissante, des secrets dévoilés et une atmosphère de fin du monde lui ouvrent les yeux : elle, qui a toujours oscillé entre communauté noire et blanche, réalise qu'elle peut trouver sa place, sans avoir à choisir un camp.

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Avec ce roman, on remonte un peu dans temps, même si le sujet abordé est toujours d'actualité. Je dois avouer que je n'étais pas très renseignée sur les émeutes de 1992, à Los Angeles. L'histoire de Rodney King ne m'était pas inconnue, il y a eu d'autres épisodes de ce genre depuis, mais on n'en parle pas suffisamment. 

 

On fait alors la rencontre d'Ashley, une adolescente noire de dix-sept ans, qui tient plutôt un rôle de spectatrice face aux événements de l'époque. On découvre sa vie d'ado avec son groupe d'amis, sa vie de jeune fille noire, et tout ce qui peut bien la préoccuper. Ashley ne donne pas immédiatement son point de vue sur la situation, comme si elle ne se sentait pas légitime. Pourtant, elle arrive à nous faire part de ce racisme ordinaire auquel elle peut être confrontée.

 

Le fond du récit n'est pas plus joyeux. Il porte sur des violences, des émeutes, des tensions. On parle racisme et violences policières et même si le cadre reste très américain, les messages sont universels. C'est une fiction historique qui a sa place dans la littérature ado, qui remet dans le contexte, qui informe. Et le lecteur ne peut qu'apprécier le soin apporté à la traduction de ce roman, avec l'appui de Kanelle Valton qui est une spécialiste de l'histoire afro-américaine et des questions raciales. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Ces temps-ci, les Parker se montrent plutôt sympas avec nous, mais pas systématiquement. Ils changent d’attitude en fonction de l’actualité, comme s’ils se laissaient porter par une balançoire du racisme qui les rapproche de nous, puis les éloigne, puis les rapproche à nouveau.... "

 

 

 

 

 

 

"... Je prétends souvent que des trucs pas cool ne sont « pas graves ». Parfois, il y aurait tant à redire qu’il est plus simple de ne rien dire du tout... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"...  La peur ne doit jamais empêcher de faire ce qu'on croit juste... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 



24/06/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 145 autres membres