* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Wonder Woman de Leigh Bardugo

Couverture de « Wonder Woman : Warbringer »  

 

 

 

A partir de 14 ans

Légendes - Super héros - Aventure

590 pages

Parution : le 6 septembre 2017

Editions BAYARD

 

 

 

 

Synopsis : 

 

Un jour, elle sera la plus grande superhéroïne de tous les temps : Wonder Woman. Mais elle n’est encore que Diana, 17 ans, princesse des Amazones. Quand un bateau explose au large de son île, Diana porte secours à la jeune Alia, bravant ainsi l’interdiction faite aux Amazones d’accueillir des humains parmi elles. Et Diana pourrait le payer d’autant plus cher qu’Alia est une Warbringer : descendante d’Hélène de Troie, elle fait souffler partout un vent de discorde. Ensemble, de New York à la Grèce, les deux jeunes filles vont pourtant tenter de contrer la malédiction qui pèse sur Alia.

 

 

 

 

L'avis de *Sandra* 24 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Bien malgré elle, Diana, princesse de Themyscira, vient d'enfreindre l'une des principales règles de l'Ile. Les Amazones ne peuvent en aucun cas accueillir des mortels sur leurs terres. En sauvant la vie d'Alia,  Diana a donc bouleversé l'équilibre de son monde. Son arrivée met les Amazones en grand danger. Pour sauver Alia et ses sœurs, et pour éviter le chaos, Diana s'engage à mettre fin à une très ancienne malédiction. Elle quitte alors l'Ile aux cotés de la jeune mortelle. Direction la Grèce...

 

Diana est une jeune Amazone qui se sent illégitime parmi les siens et qui a besoin de prouver sa valeur, son courage. Elle ne veut pas seulement être la fille de la Reine, d'autant plus qu'elle est née de la Terre de l'Ile. Ses sœurs ne la considèrent donc pas comme une Amazone à part entière. J'ai beaucoup aimé suivre l'évolution de ce personnage. Elle fait preuve de bravoure et de persévérance. Elle veut montrer de quoi elle est capable mais surtout elle ne peut se résoudre à assister au chaos sans rien faire. C'est un personnage extrêmement fort et intéressant. Elle a fait une erreur et elle est prête à tout pour la corriger !

 

A ma grande surprise, ce récit ne conte pas seulement les aventures de la célèbre Amazone. Diana n'est pas la seule héroïne. Leigh Bardugo nous présente quatre jeunes qui vivent au XXIème siècle. Des personnages auxquels on s'attache tout autant et qui deviennent indispensables. Bien que je ne m'attendais pas à un récit si moderne, je me suis laissée embarquer en un clin d'oeil. Tous les quatre s'impliquent autant que Diana dans cette quête, mettant aussi leur vie en danger. Le temps est compté, les enjeux sont considérables et les presque six cent pages se tournent à toute vitesse.

 

Alia et Diana m'ont bien fait rire tout au long de l'aventure. Les deux héroïnes viennent de deux mondes très différents et nous avons droit à des situations cocasses et à des réflexions pleines d'humour. Il leur faut un petit temps pour se comprendre et pour réaliser dans quoi elles mettent respectivement les pieds. C'est une aventure très éprouvante pour une jeune mortelle, mais le voyage est tout aussi mouvementé pour Diana qui découvre en même temps le Monde des Hommes pour la toute première fois.

 

J'avais hâte de découvrir quel genre d'aventures attendait Diana dans ce roman pour ados. Il fallait que ces aventures soit à la hauteur de Diana l'Amazone, née pour être la grande héroïne Wonder Woman. Leigh Bardugo a imaginé des aventures palpitantes et je ne suis pas déçue. L'action est au rendez-vous, mais la légèreté aussi, et l'auteure a trouvé un bon compromis entre les légendes et le monde moderne. C'est un roman frais, dynamique et je ne me suis pas ennuyée une seconde. Et ce, jusqu'au final inattendu et à couper le souffle.

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3943878_201407222526675.jpg

 

 

 

 

 

« Ses sœurs étaient d’anciennes guerrières, des combattantes chevronnées : elles avaient fourbi leurs armes sur les champs de bataille et forgé leur âme au feu de leurs souffrances. Surtout, elles avaient accédé à l’immortalité en sacrifiant leur vie pour une juste cause. Toutes, elles avaient gagné leur place sur Themyscira.

Sauf Diana.

Diana, elle, était née de la terre de l’île et du désir d’enfant d’Hippolyta. C’était elle, la reine, qui l’avait modelée de ses propres mains dans de la glaise. Comme une poterie, Diana se sentait creuse. Cassable. Et Tek s’en amusait. « Ne t’emballe pas, Pyxis, lui avait-elle dit, choisissant ses mots avec soin. Ce serait dommage que tu craques.  »

 

 

 

 

 

 

« Les humains étaient, selon toute évidence, des créatures éphémères, de simples coques de plâtre auquel un artiste inconnu prêtait pour un temps la semblance de la vie. »

 

 

 

 

 

 

« – On devrait peut-être rester ici, suggéra Alia. Comme ça, quand les sauveteurs en mer arriveront, on pourra leur faire signe.

Mais Diana secoua la tête.

– Ils ne viendront pas. L’île est pratiquement introuvable.

Alia haussa un sourcil.

– C’est le triangle des Bermudes, ou quoi ?

– Disons que ces rives sont… difficiles d’accès. Elles ne figurent pas sur les cartes.

– GoogleMaps est omniscient.

– GoogleMaps ? C’est un dieu que tu vénères ?

– Euh… Je passe peut-être un peu trop de temps en ligne, mais je n’irais pas jusque-là ! »

 

 

 

 
 
 

 

Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC !

(Existe aussi en numérique) 



06/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres