* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Chainsaw Man (volume 1 à 6)

 

 

 


Manga -
SHONEN UP

de Tatsuki Fujimoto

Parution du premier volume : 11 mars 2020

Editions KAZE MANGA

 

 

 

 

Description :

 

Pour rembourser ses dettes, Denji, jeune homme dans la dèche la plus totale, est exploité en tant que Devil Hunter avec son chien-démon-tronçonneuse, Pochita . Mais suite à une cruelle trahison, il voit enfin une possibilité de se tirer des bas-fonds où il croupit ! Devenu surpuissant après sa fusion avec Pochita, Denji est recruté par une organisation de Devil Hunters et part à la chasse aux démons...

 

 

 

L'avis de *Jimmy* rêveur et mangeur de papier

 

Denji rêve d'une vie tranquille. Mais le jeune homme est contraint de tuer des démons pour rembourser les dettes de son père. Le mode survie, ça le connaît. Lorsqu'il s'attache à Pochita, un petit démon tronçonneuse et que ce dernier lui sauve la vie en lui offrant son cœur, Denji devient un démon-humain. Ce jour là, il est pris en charge par une Devil Hunter et enrôlé dans la sécurité publique. Si sa vie devient tout de suite plus confortable, elle est loin d'être paisible...

 

Autant préciser tout de suite que cette série est plutôt sanglante. Dégueue même, et le langage un peu familier. Vous voilà prévenus, vous pouvez maintenant savourer. Parce qu'aussi spécial et déjanté soit le scénario, c'est drôlement addictif. On s'attache bien vite à Denji, seize ans, qui n'aspire qu'à vivre normalement, et avoir une copine comme les ados de son âge. Mais quand on est un humain, à moitié tronçonneuse, ça complique les projets de vie. Et avec les filles, Denji n'a pas droit à des expériences très très plaisantes...

 

 


 

 

Si la série est surtout remplie de monstres à dézinguer, une intrigue autour de Denji se met doucement en place au fil des volumes. Sa particularité semble attirer l'attention, et on ne compte plus le nombre de fois où il se fait mettre en pièces, littéralement. Il y a aussi un aspect assez comique. On suit une équipe d'agents absolument instables et presqu'aussi démoniaques que les monstres qu'ils pourchassent. Ils n'ont quasi aucun respect les uns envers les autres et pourtant une forme de complicité s'installe. 

 

Les personnages sont nombreux et par moments je me suis un peu perdu par manque d'intérêt, mais certains sortent vraiment du lot. Après six volumes, je me pose toujours autant de questions sur Aki, ou encore Makima qui est un peu la cheffe derrière tout ça. Quoi qu'il en soit, c'est bourré d'action (et de sang) et ça se dévore ! A suivre !

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 



17/01/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 145 autres membres