* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Les Filles de Brick Lane de Siobhan Curham (tome 2)

 

 

 

A partir de 13 ans

Adolescence - Amitié

359 pages

Parution : 30 août 2017

Editions FLAMMARION JEUNESSE

 

 

 

 

Quatrième de couverrture :

 

 

Premier jour de cours pour Sky. Entre les devoirs et la pression des examens, trouvera t-elle du temps pour ses amies et pour exprimer ses envies de liberté?

 

  

 

 

L'avis de *Sissi* 21 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

Les Filles de Brick Lane sont de retour et c'est avec un grand plaisir que je me suis lancée dans leurs nouvelles aventures londoniennes. Le nouvel an approche et avec lui la prochaine réunion des quatre jeunes filles. Réunion à laquelle j'avais très hâte d'assister, pour découvrir où elles en sont toutes.

 

Sky, qui jusqu'alors suivait des cours à domicile, s'apprête à faire sa toute première rentrée au lycée. Elle est terrifiée par ce qui l'attend. Rose, quant à elle, aimerait pouvoir parler de son homosexualité mais craint les réactions de son entourage. Maali, très inquiète pour son père malade, perd peu à peu foi en la déesse Lakshmi. Elle ne sait plus si elle peut faire confiance à sa religion. De son côté, Ambre vient d'apprendre que sa mère biologique ne souhaitait pas prendre contact avec elle. Depuis la nouvelle, la jeune fille se sent perdue et doute d'elle même.

 

Chacune d'entre elles a des choses à confier. Elles profitent de leurs petites réunions pour exprimer leurs craintes, leurs angoisses. Petites ou grandes. C'est très agréable de suivre par la suite leur évolution. On sent que leur amitié est de plus en plus forte et qu'elle leur permet d'affronter plus sereinement les épreuves de l'adolescence et de la vie. Elles se conseillent mutuellement, se soutiennent. On ne peut que trouver ce cercle solidaire et particulièrement réconfortant. C'est une histoire d'amitié pleine d'espoir, qui réchauffe le cœur.

 

Dans ce deuxième tome, les quatre adolescentes poursuivent donc leur quête d'identité et cela permet d'aborder encore une fois des sujets très variés. On parle des attentes de notre société, de la différence, de la maladie, de la sexualité... Toujours avec un ton léger qui rend la lecture agréable et divertissante. La narration y est aussi pour beaucoup puisqu'on suit les quatres filles en même temps, en passant d'un personnage à l'autre très rapidement. Rose, Ambre, Maali et Sky sont difficiles à lâcher tant qu'elles n'ont pas trouver leur force respective.

 

Verdict :  J'avais super hâte de retrouver les filles de Brick Lane et j'ai passé un super moment en leur compagnie. Elles sont toujours aussi attachantes et courageuses, et définitivement je pense qu'elles représentent quatre super modèles pour les jeunes lectrices. L'auteure continue sur sa lancée en invitant les adolescents à croire en leurs rêves, à mettre tout leur cœur dans ce qui les passionne, à se battre pour leurs convictions. Et ce, peu importe les qu'en dira t-on. En ressort alors un récit pétillant, positif et inspirant ! Il me tarde de poursuivre l'aventure !

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527626_201502094824725.png

 

 

 

 

"... Une vie sans amour est un jardin sans soleil où toutes les fleurs sont mortes ..." Oscar Wilde.

 

 

 

 

"... En voyant le sourire de Rose, Ambre sentit renaître un peu d'espoir. C'était dans ce but qu'elle avait fondé le club des filles de Brick Lane. C'était parce qu'elle croyait aux rêves. Elle sentait que même si, à ce moment de sa vie, elle ne savait plus où elle en était, ses rêves lui montreraient la voie un jour. Quand elle aurait trouvé ce qui la faisait vraiment rêver...

 

 

 

 

 

"... Et si notre truc n'était pas un truc?

Nous autres ados, on nous demande sans arrêt de se définir. A travers notre apparence, notre comportement, avec les groupes que nous préférons, les vêtements que nous choisissons, et à travers notre sexualité. Il y a ce besoin constant de nous faire entrer dans une catégorie. Comme si la société devait absolument savoir dans quelle case nous ranger. Mais si aucune case ne nous convient? Si on ne rentre pas dans les cases? Si il n'y a aucune étiquette à nous coller au dos?

 

 

 

 

 

"... Notre société n'a pas besoin d'un tas d'esprits libres qui savent ce qu'ils veulent et qui savent comment l'obtenir en suivant leur propre chemin. Notre société a besoin d'un troupeau de moutons prêts à faire aveuglément tout ce qu'on leur dit de faire. C'est à l'école primaire que ça commence. C'est là qu'on nous éduque à devenir de bons petits mouton bien conformes...

 

 

 

 

 

Roman disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC !



30/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres